Thomas Meunier (PSG) fait une mise au point concernant son avenir

Thomas Meunier (PSG) fait une mise au point concernant son avenir©Media365

Rédaction , publié le mardi 23 avril 2019 à 13h17

Dans une interview accordée au journal L'Avenir, Thomas Meunier s'est confié au sujet de son avenir. Prolongation, offres, le latéral belge a ouvertement parlé de ce qui l'attend.

Le Mercato parisien s'annonce particulièrement agité cet été. Dans le sens des arrivées, comme des départs, Bison Futé va avoir de quoi voir rouge. Parmi les départs possibles, il y a celui de Thomas Meunier. La latéral est sous contrat avec le PSG jusqu'en juin 2020. Son avenir semble donc bien indécis. Et dans un club où il est nécessaire de vendre pour pouvoir acheter, l'hypothèse d'une vente fait sens. Sans prolongation de son contrat, un départ à l'intersaison semble inévitable pour éviter de perdre un tel joueur gratuitement douze mois plus tard. Dans une interview accordée au journal L'Avenir, le joueur de 27 ans n'a pas évité le sujet. Et son constat semble implacable. « Avec la direction, les discussions traînent un peu. Je peux comprendre, vu les échéances de l'équipe, que mon cas personnel ait été mis au frigo, mais vu que rien n'a bougé jusqu'ici, le message m'a l'air assez clair. Ça m'embêterait un peu que ça se termine comme ça, sans avoir eu l'occasion de finir en beauté. »

Thomas Meunier est suivi à l'étranger

Où est-ce que le natif de Sainte-Ode peut être transféré ? Dans un club important, c'est une certitude. Sa valeur est estimée à 35 millions d'euros par Transfermarkt. Un montant qui n'est pas à la portée de n'importe quelle bourse. Il faut dire que l'international belge est une valeur sûre au poste de latéral. Il fait sans aucun doute partie des meilleurs à son poste. Déjà très suivi à l'époque où il jouait au FC Bruges, il a changé de dimension depuis 2016. Avec la Belgique, il a été brillant, à l'Euro 2016 puis à la Coupe du Monde 2018. Son transfert au PSG avait fait grand bruit après le championnat d'Europe et ses performances ont été bonnes autant en Ligue 1 que sur la scène continentale depuis trois saisons. Et cela malgré les concurrents qui lui ont été mis dans les pattes (Dani Alves, ou le repositionnement de Thilo Kehrer). Mais son temps de jeu a diminué. Et désormais, pas aidé non plus par les blessures, il n'est plus le premier choix de Thomas Tuchel. De quoi avoir des envies d'ailleurs. Et notamment d'Angleterre, un championnat qu'il reconnait apprécier. « L'intérêt anglais ? Oui mais pas seulement. Cela vient d'un peu partout. Même de la Chine ou du Moyen-Orient. » a-t-il avoué dans les colonnes de L'Avenir. Que cela soit en Angleterre ou ailleurs, l'avenir de Thomas Meunier semble s'écrire loin de l'agitation parisienne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.