Son poste et son contrat : Rabiot met la pression

Son poste et son contrat : Rabiot met la pression©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 26 novembre 2017 à 12h40

Invité de l'émission Téléfoot, Adrien Rabiot a évoqué sa situation sportive et personnelle au Paris Saint-Germain. Et en a profité pour mettre la pression sur ses dirigeants.

Les éloges n'y ont rien changé. Adrien Rabiot n'a pas changé d'avis. Brillant et loué pour ses performances remarquables depuis qu'Unai Emery l'a installé devant la défense, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a pourtant fait part, une nouvelle fois, de son désir de retrouver son poste d'origine. « Je suis à disposition du coach, tout le monde sait que je suis plus à l'aise en numéro huit », a-t-il martelé, ce dimanche matin, dans l'émission Téléfoot de TF1.

Rabiot, sentinelle jusqu'au mois de janvier... au moins

L'international des Bleus (5 sélections) est constamment titularisé en sentinelle depuis la blessure de Thiago Motta, au milieu du mois d'octobre. Et comme l'absence du milieu de terrain italien devrait être prolongée jusqu'au mois de janvier, puisqu'il a été opéré du genou en début de semaine, Rabiot a tenté de mettre la pression sur ses dirigeants. « Le club a besoin d'un milieu de plus, un numéro six de métier. Il y travaille, c'est important de recruter un six », a répété le joueur de 22 ans.

La prolongation de contrat n'est toujours pas enclenchée

Plus inquiétant encore, le natif de Saint-Maurice a rappelé qu'aucune négociation n'avait débuté concernant son éventuelle prolongation de contrat. « On n'en est nulle part, on n'a pas eu de discussions pour l'instant. Rien n'a commencé, a-t-il précisé. Le club n'a pas discuté avec nous de ces choses-là donc tout ce qu'on peut lire dans la presse à ce sujet est faux. Pour le moment, il n'y a rien ». Le mois dernier, il avait pourtant livré un discours nuancé aux micros de RMC. Paris joue avec le feu mais a encore du temps : son contrat expire en juin 2019.

 
13 commentaires - Son poste et son contrat : Rabiot met la pression
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]