" Si nous jouons comme de la merde, il faut le critiquer, même en cas de victoire "

" Si nous jouons comme de la merde, il faut le critiquer, même en cas de victoire "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 22 septembre 2018 à 11h15

Avant d'affronter Rennes, dimanche, en Ligue 1, Thomas Tuchel a rappelé qu'il avait apprécié la performance de son équipe à Liverpool, malgré la défaite. Parce que pour l'entraîneur du Paris Saint-Germain, le jeu compte plus que les résultats, pour l'instant.

Thomas Tuchel, après la rencontre à Liverpool, y a-t-il des joueurs blessés qui ne pourront pas disputer le match à Rennes, ce dimanche ?

Non, il n'y a pas de blessé. Kylian Mbappé ne peut pas jouer parce qu'il est suspendu. Marco Verratti est apte. Alphonse Areola ne va pas participer à l'entraînement pour des raisons familiales. On va décider plus tard s'il pourra être dans le groupe.

Dans quel état d'esprit abordez-vous le déplacement à Rennes après la défaite subie en Ligue des Champions ?

Nous avons perdu dans les dernières minutes. C'est dur mais c'est la vie, le sport. On doit être capable de s'en remettre. Dimanche, nous devons montrer que nous avons faim de victoire. C'est important.

Pouvez-vous confirmer que Buffon sera titulaire ?

Oui. Il va jouer à Rennes et contre Reims. Gigi a beaucoup d'expérience. Il est très important pour notre club, c'est aussi pour cela qu'il a fait le voyage avec nous à Liverpool. Cela lui permet aussi de sentir le groupe et le vestiaire.

Il n'y a pas eu beaucoup d'échanges entre les joueurs offensifs à Liverpool. Comment l'expliquez-vous et comment comptez-vous le corriger ?

C'est quelque chose que j'ai aussi constaté mais que je ne peux pas expliquer. Ils ont manqué de présence sur cette rencontre mais ils ont été décisifs lors de tous les autres matchs. Il est clair qu'ils n'ont pas livré une prestation de top niveau mais pour moi nous devons avant tout améliorer l'effort collectif et l'intensité. Nous en avons parlé dans le vestiaire.

On vous a vu vous énerver contre Cavani parce qu'il ne faisait pas forcément les efforts défensifs, ce qui est assez rare chez lui. Est-ce que, d'un point de vue plus global, le trio offensif doit progresser dans ce domaine ?

Cavani est notre premier joueur défensif. Il travaille chaque jour et chaque match pour l'équipe. C'était difficile pour lui parce que nous avons défendu bas. Je n'étais pas énervé contre lui. J'ai beaucoup confiance en lui. Il est un attaquant spécial parce qu'il pense toujours à aider le groupe. Il n'y aucun problème. Concernant la deuxième partie de la question, je continue de penser que l'effort doit être collectif et que les trois attaquants doivent pouvoir attaquer avec force et liberté.

Neymar a joué à gauche à Liverpool. Va-t-il désormais garder cette position ?

Il peut jouer à gauche et en n°10. Il est en forme. A Liverpool, je pensais qu'il n'aurait pas suffisamment d'espace au cœur du jeu. C'est pour cela qu'il a joué à gauche. Je déciderai, avant chaque match, où il jouera.

Vos joueurs avaient un discours positif malgré la défaite. N'y a-t-il pas lieu de s'inquiéter ?

C'était la première défaite avec mon staff et moi. Mais c'est aussi un pas en avant. Nous avons bien fermé la zone au milieu de terrain et cela demandait beaucoup de travail à Anfield. Nous avons utilisé Thomas et Juan pour attaquer sur les côtés. Liverpool n'a pas eu beaucoup de situations de transitions parce que nous étions très concentrés. Nous avons fait preuve d'une grande mentalité puisque nous avons su revenir à 2-2. Nous devons trouver des améliorations. Mais le défi était grand. Notre progression sur l'intensité doit se faire en Ligue 1 mais c'est difficile, parce que tout le monde pense que le championnat est facile pour nous. Pour l'instant, l'important n'est pas de gagner ou de perdre à la fin. Nous devons jouer du mieux possible et gagner grâce à cela.

Quels changements faut-il adopter pour continuer à progresser ?

Il ne doit pas y avoir de gros changements, selon moi. J'ai regardé le match à Liverpool sans le résultat. Si l'arbitre avait sifflé la fin de la rencontre une minute plus tôt, tout le monde parlerait de ce match différemment alors que le jeu aurait été le même. Nous ne devons pas effectuer les changements en fonction des résultats, mais en fonction du jeu, de ce qui n'a pas été bon. Qu'on gagne ou qu'on perde, il faut bien jouer. Nous devons grandir et trouver nos limites. Si nous jouons comme de la merde, il faut le critiquer, même s'il y a une victoire au bout.

Comment renforcer l'agressivité, le leadership de l'équipe et sa capacité à réagir ?

Pensez-vous que l'on peut revenir de 2-0 à 2-2 à Anfield sans leader et sans une bonne mentalité ? C'est impossible. Nous n'avons pas perdu confiance à Liverpool.

Que pensez-vous de Ben Arfa ?

Hatem est très talentueux. Mais toute l'équipe rennaise l'est aussi. Il a mis un but très important en Ligue Europa mais pour moi, c'est difficile de parler de lui parce que je ne le connais pas personnellement. Je suis sûr que ce match sera spécial pour lui et qu'il jouera à son meilleur niveau. Quand c'est le cas, il est très dangereux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.