Scandale ethnique pour le PSG

Scandale ethnique pour le PSG©Media365

Joseph RUIZ, publié le jeudi 08 novembre 2018 à 13h48

Le Paris Saint-Germain a utilisé le fichage ethnique pour recruter ses jeunes en centre de formations selon quatre catégories : « Français », « Maghrébin », « Antillais », « Africain ».

Les Football Leaks de Mediapart continuent de secouer le Paris Saint-Germain. La dernière, datant de ce jeudi, va sans aucun doute faire beaucoup plus de bruit que les autres. Selon le média d'investigation, le PSG a fiché des jeunes joueurs en fonction de leur origine ethnique afin de les recruter ou non pour son centre de formation. Cette méthode a été en service depuis 2013 jusqu'au printemps 2018. Les fiches profils des potentielles recrues contenaient une catégorie « origines » avec quatre choix possibles : « Français », « Maghrébin », « Antillais », « Africain ».


Le PSG confirme un fichage


Cette méthode est illégale en France en vertu de l'article 226-19 du Code pénale, interdisant de « collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques des personnes ». Le délit passible de cinq ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende. La direction du club confirme avoir eu recours à un fichage mais assure qu'elle « n'était pas au courant » au moment des faits. L'homme au cœur de ce fichage est Marc Westerloppe, directeur de la cellule recrutement au niveau national hors Ile-de-France pour le PSG de 2013 à janvier 2018. « Il y a un problème sur l'orientation du club, il faut un équilibre sur la mixité, trop d'Antillais et d'Africains sur Paris », notait-il dans un courrier interne en 2014.

La version de la direction mise à mal


Marc Westerloppe a rejoint le Stade Rennais en début d'année 2018. Ses méthodes ont été dénoncées en interne. Plusieurs salariés se seraient plaints à la direction. Jean-Claude Blanc auraient reçu le directeur de la formation en 2014 pour le sanctionner mais l'a finalement blanchi. Difficile pour le club parisien de confirme ne pas avoir été au courant de ce fichage, surtout quand Marc Westerloppe déclare lors d'une réunion interne, dont le compte-rendu est contenue dans les Football Leaks : « Si le recrutement a été ouvert au national, c'est dommage de retrouver les mêmes profils qui sont déjà sur Paris, c'est une demande de la direction. » Olivier Létang a recruté Marc Westerloope au Stade Rennais. L'ancien directeur sportif du PSG « aurait tenu des propos identiques » à ceux de Westerloppe du temps de ses fonctions parisiennes, toujours selon Mediapart.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.