Retour à l'entraînement houleux pour les Parisiens

Retour à l'entraînement houleux pour les Parisiens©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le lundi 11 mars 2019 à 08h15

Laissés au repos jusqu'à dimanche après l'élimination en Ligue des Champions, les joueurs du PSG ont fait leur retour à l'entraînement au Parc des Princes. Devant 500 membres du Collectif Ultras Paris, les Parisiens ont vécu une drôle de séance.

La communication risque de faire parler vu le contexte mais les joueurs du PSG ont effectué leur retour à l'entraînement dimanche, leur match de la 28eme journée contre Nantes ayant été reporté. Quatre jours après l'élimination surprise en Ligue des Champions contre Manchester United, les Parisiens ont donc repris le chemin de l'entraînement non pas au Camp des Loges mais au Parc des Princes. Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils risquent de s'en souvenir puisqu'ils ont été « accueillis » comme il se doit par 500 membres du Collectif Ultras Paris, présents aux abords du stade et ensuite « invités » par le club à suivre la séance à l'origine à huis-clos. Une version démentie sur les réseaux sociaux par le groupe de supporters. « A aucun moment le Collectif Ultras Paris ne s'est rendu au Parc des Princes pour assister à l'entraînement des joueurs bien au contraire. Nous sommes venus uniquement pour faire part de notre mécontentement suite au match lamentable de nos joueurs mercredi dernier. »


Silva et Marquinhos ont discuté avec le CUP

Parqués dans le virage Auteuil, le CUP a poursuivi dans la voie qu'il montre depuis l'élimination européenne : celle d'un mécontentement avec des nombreuses insultes, des huées et des pétards. « Bande de sal... », « Portez vos couilles » etc. Face à la situation, Thiago Silva et Marquinhos sont allés échanger quelques mots à l'issue de la séance afin de s'excuser et d'écouter les revendications des Ultras. « Nous n'exposerons pas la teneur des vifs échanges avec les joueurs mais s'il s'avère que la journée d'aujourd'hui se transforme, de la part de la communication du club, en un simple échange de courtoisies, nous nous ferons un plaisir de relater les faits tels qu'ils se sont réellement déroulés pour rétablir la vérité », peut-on lire dans la suite du communiqué du CUP. Preuve que la discussion n'a certainement rien eu d'amicale, le tout sous les yeux des dirigeants parisiens et du staff de Thomas Tuchel. A une semaine du Clasico contre l'OM, les supporters n'ont pas exclu un boycott d'encouragements face à l'ennemi juré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.