Quand Ronaldinho faisait exprès de tomber malade

Quand Ronaldinho faisait exprès de tomber malade©Panoramic, Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le dimanche 18 juin 2017 à 11h20

Paulo Cesar, ancien coéquipier de Ronaldinho au PSG, a dévoilé certaines fourberies du champion du monde 2002 dans l'émission Le Vestiaire de SFR Sport.

Ronaldinho n'a pas toujours été irréprochable du temps où il évoluait au PSG, c'est un secret de polichinelle. Adepte des sorties nocturnes dans la capitale française, le génie brésilien a souvent eu des soucis avec Luis Fernandez, entraîneur de l'époque du milieu offensif parisien (2001-2003). Paulo Cesar, grand ami de « Ronnie » dans le vestiaire, a ainsi dévoilé les coulisses des frasques de son compatriote.

Lors d'une mise au vert, le vainqueur de la Ligue des champions 2006 avec le Barça a ainsi fait cette confidence étonnante à son coéquipier : « Je n'ai pas envie de jouer. Demain, je vais me réveiller malade ». Paulo Cesar a ainsi indiqué que Ronaldinho avait mis « la climatisation à fond pendant la nuit, tout près de son visage ».

Malin sur le terrain, le Brésilien l'est donc aussi en dehors puisque son stratagème a fonctionné. Et il a pu rejoindre Paris où « une voiture plein de potes et de femmes l'attendait », dixit son ami. Une preuve de plus que la priorité de Ronaldinho n'était pas uniquement de jouer au football...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Quand Ronaldinho faisait exprès de tomber malade
  • pour ça qu'il a eu une fin de carrière pourrie comme son hygiène de vie. Quand ta 20 ans tous vas bien pour un sportif pro d’enchaîner entrainement et fiesta mai quand tu approche la trentaine tu est cramé.

  • c'était le meilleur joueur du monde...

  • Doué pour les fourberies, il l'était également sur le terrain! La meilleure étant sans doute la fameuse "feinte de l'eau". But imparable et millions de vues assurées!

  • un gars qui voyait le foot comme un loisir et non un métier ! Il était le Picasso du foot : fantasque , pas sérieux , un gosse du BRAZIL

    un loisir qui lui a rapporté des millions.