PSG : Zoom sur la première conférence de presse de Pochettino

PSG : Zoom sur la première conférence de presse de Pochettino©Media365

Rédaction , publié le mardi 05 janvier 2021 à 16h45

Ce mardi, Mauricio Pochettino, tout juste arrivé au Paris Saint-Germain, a pris part à sa première conférence de presse.



Il est arrivé tout sourire, après une séance d'entraînement riche en enseignements. Trois jours après son intronisation, Mauricio Pochettino a repris ses marques au Camp des Loges. Figure du club de la capitale, où il avait évolué en tant que joueur, le technicien argentin a rappelé tout son attachement à l'institution PSG, tout en affirmant ses ambitions pour son mandat. Une première conférence de presse qui était très attendue.

Le technicien s'est d'abord exprimé au micro de PSG TV.

Sentiment après ce retour ? "Je suis très content d'être ici. C'est un moment excitant pour moi. Évidemment le club a beaucoup changé mais il y a la même passion, le même amour des supporters. Les gens ne m'ont pas vu depuis longtemps mais c'est comme si c'était hier".

"Pas seulement gagner, gagner avec la manière"

Quel style du coach ? "Le moment n'est pas facile après quelques jours. Je sens que les joueurs sont ouverts, à l'écoute. Je veux faire appliquer des principes, des concepts. Je suis très reconnaissant envers le président Nasser Al-Khelaïfi et le directeur sportif Leonardo. Il faut avoir le plaisir de gagner mais aussi le plaisir de bien jouer. On veut essayer de jouer un bon football, de respecter le jeu. Ce n'est pas seulement gagner, mais aussi gagner avec la manière. C'est ce que nous voulons appliquer avec mon staff. On doit s'adapter, doucement. Y aller étape par étape. Faire tout ce dont a besoin un grand club comme le Paris Saint-Germain.

Adaptation : "Je veux m'adapter rapidement avec mon nouvel environnement, une nouvelle culture. Pour moi, c'est une situation déjà vue. Ça vient vite. Je suis vraiment heureux parce que c'est notre responsabilité maintenant de s'adapter rapidement. Je suis calme".

Mauricio Pochettino a ensuite répondu aux questions des journalistes.

"Messi ? Pas le moment de parler de tout ça"

Gestion du groupe : quelle appréhension avec les stars ? "Je sais ce que représente le Paris Saint-Germain, je sais ce que représente le niveau des joueurs qu'il y a dans ses rangs. Par le passé, j'ai déjà travaillé avec de grands joueurs. Je ferai le maximum pour optimiser les qualités de mes joueurs".

Ambitions et rumeurs (Messi notamment) : "Le père Noël a été généreux avec moi et mon staff : il m'a donné la possibilité d'être dans ce grand club. Je veux remercier le président Nasser et le directeur sportif Leonardo pour la confiance qu'ils me donnent. On sait aussi que dans des grands clubs comme Paris, il y a beaucoup de rumeurs. Je suis conscient que le défi est immense. Le PSG a de grandes attentes, une grande pression. On ne regarde pas ce genre de rumeurs pour le moment. C'est le moment de s'adapter".

"Marquinhos restera capitaine"

Marquinhos toujours capitaine ? Quel positionnement ? "Marquinhos est le capitaine de l'équipe, et il le restera sans aucun doute. Ensuite, on va voir par rapport aux décisions que nous prendrons au fur et à mesure. Ce n'est pas encore le moment de parler de tout ça".

Quelles impressions ? "Je suis concentré à 100% sur mon adaptation à mon nouvel environnement. Je suis ravi de revenir 18 ans plus tard, c'est un rêve qui devient réalité. Je suis très content d'être là. Après 3 jours, c'est le moment de s'adapter, prendre la mesure des choses".

La suite ? "On aura à peu près 12 matchs dans les 50 prochains jours. On sait que les échéances sont importantes dans un club comme le PSG. On s'appuie sur toute la structure du club qui est derrière nous, toutes les composantes du club. Le plus important est d'avoir un groupe prêt à travailler ensemble. Je suis très content avec la disposition, l'envie du secteur médical".

"Trouver le meilleur rôle pour Neymar"

Quelle utilisation pour Neymar ? Le leader de l'équipe ? "Dès que Ney commencera à s'entraîner avec le groupe, on va trouver la position qui lui correspondra le mieux. Cela va au-delà du système. Nous voulons une animation qui permette d'optimiser son niveau avec et sans ballon. Nous voulons qu'il montre son meilleur niveau. Essayer de trouver le meilleur rôle pour qu'il exprime son potentiel. Le leadership peut s'exprimer de différentes façons. Plus on aura de leaders sur le terrain, mieux ce sera. Ce sera une force pour le club".

Comparaison avec Tottenham : "Le PSG est l'un des plus grands clubs du monde. C'est difficile de comparer avec Tottenham. Chaque club a ses particularités, ses traditions, sa culture. Parler de Tottenham n'est pas objectif parce que c'est un club qui est dans nos cœurs. Le PSG est un grand club, tous les grands joueurs du monde y sont bienvenus".

Mercato : "On vient d'arriver il y a quelques jours. On regarde l'effectif. Avec Leonardo, on est en contact direct et on discute par rapport à ça. On est aussi dans un contexte sanitaire qui est difficile. Quand on aura tous les éléments, on prendra une décision".

Système de jeu préférentiel ? "On a beaucoup de flexibilité par rapport à l'organisation offensive et défensive que l'on mettra en place. Dans le football moderne, il en faut beaucoup. Cela dépendra des caractéristiques des joueurs et des attributs de chaque match. On va s'adapter, être très flexibles".

"Comme pour Neymar, trouver la meilleure zone pour Kylian"

Premières impressions ? Où jouera Mbappé ? "Ma première impression est incroyable. Le PSG a un effectif fantastique, ce n'est pas nouveau, ni pour moi, ni pour vous. On va essayer de relever nos défis. Ensuite pour Kylian, les grands joueurs comme lui peuvent jouer à différents postes. Si vous regardez depuis le début de sa carrière, il a occupé tous les rôles en attaque, sur les côtés, dans l'axe. Ce n'est pas un soucis. Le plus important, c'est de trouver les zones qui lui conviendront le mieux. On doit trouver la position, le rôle qui lui permet d'optimiser toutes ses qualités. C'est comme pour Neymar. Quand va-t-il attaquer l'espace ? Quand va-t-il aller entre les lignes ? Quand va-t-il déborder ? Ce sont des top joueurs. Il faut trouver la position pour qu'il soit le plus décisif. C'est ça notre grand défi".

Le contexte : "Je veux remercier Miguel d'Agostino, Jesus Perez qui est derrière la caméra. Nous sommes une équipe, un groupe de travail qui permet d'être toujours meilleur. L'attente est difficile parce qu'on vit des moments délicats. On a une responsabilité. La situation est compliquée pour tous les secteurs d'activité, le football n'est pas exempt. Il souffre aussi mais on a aussi la responsabilité de passer un message pour tous les gens qui souffrent et sont dans une situation difficile. On doit attendre et le faire du mieux possible".

"On sera dans les meilleures dispositions contre Barcelone"

La C1, Barcelone : "Pour le PSG comme pour tout autre grand club, la Ligue des Champions est la plus grande compétition. Mais toutes les compétitions le sont. Le match de C1 sera dans un mois. C'est bien sûr un grand challenge, mais nous sommes dans un moment où nous devons construire, être à notre meilleur niveau. Comme je l'ai dit, on a un effectif fantastique et on récupérera aussi des joueurs qui ne sont pas disponibles. On doit faire de bonnes choses et trouver la meilleure façon de jouer. Barcelone est un très grand club aussi. Mais on respecte tous les adversaires. Quand on les affrontera, on sera dans les meilleures dispositions.

PoCKettino ou PoCHettino ? "Pour moi c'est pareil. C'est comme les gens le sentent. En Français, c'est difficile. En Italie, c'est PoCKettino, en Argentine PoCHettino. Mais ça m'est égal".

Saint-Etienne et Puel : "On est très content de retrouver la compétition, de retrouver Saint-Etienne, un club historique. Claude Puel est quelqu'un que j'admire, qui a des principes de jeu très clairs. Ce sera un adversaire difficile. Nous sommes très heureux de commencer notre parcours ici en France".

Quelle utilisation pour Verratti ? Plus offensif ? (Un échange cocasse avec notre confrère Simone Rovera a alors eu lieu).
"Qui t'as dit tout ça ?
- On échange les numéros et je vous dis.
- On n'a pas encore le téléphone français (rires).
Le foot est un système ouvert, dynamique. Si on arrête le jeu, on va toujours trouver des positions qui vont varier. L'équipe va se retrouver à différentes hauteurs, différentes zones du terrain et cela générera différentes photos. Le foot est un jeu dynamique. Par rapport à la situation du club, de l'équipe qui doit s'adapter à des circonstances particulières, on va essayer de trouver le meilleur équilibre, en phase offensive comme défensive".


Les blessés : "Une nouvelle période par rapport à mon arrivée et celle de mon staff mais on a un grand respect pour la structure du club. Un très bon staff médical, avec de très grands professionnels. On doit trouver une dynamique pour essayer de récupérer les joueurs le plus rapidement possible. On va essayer de trouver les meilleures stratégies pour aider les joueurs. On veut créer des situations dynamiques et voir ce que l'on peut contrôler. On a un effectif fantastique. On doit récupérer de la meilleure façon. On doit anticiper les situations qui se produisent".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.