PSG : Vraiment aucune discussion avec Messi ?

PSG : Vraiment aucune discussion avec Messi ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le samedi 19 décembre 2020 à 10h59

Si on assure en Catalogne que Lionel Messi n'a parlé à personne, que ce soit au Barça, parmi les candidats à la présidence ou les prétendants à l'accueillir, le PSG ferait de plus en plus figure de favori dans ce dossier. Même si cela serait financièrement très compliqué. 

 

Le 1er janvier, Lionel Messi sera à six mois de la fin de son contrat, et donc libre de s'engager avec le club de son choix. D'ici là, il aura disputé trois nouveaux matchs avec le FC Barcelone, samedi contre Valence, puis le 22 décembre à Valladolid et le 29 décembre contre Eibar. Et s'il ne quittera évidemment pas le Barça cet hiver, la perspective de le voir rester au-delà de cette saison 2020-2021 paraît plus qu'hypothétique. D'après Mundo Deportivo, le sextuple Ballon d'Or, qui voulait partir à l'intersaison, n'a entamé aucune discussion concernant son avenir, que ce soit avec le club catalan, les candidats à sa présidence ou avec les équipes susceptibles de l'accueillir l'an prochain. Dont Manchester City, qui était favori pour l'accueillir l'été dernier, et le Paris Saint-Germain. Un club parisien désormais en pole position dans le dossier à en croire la rumeur, même si cela semblerait difficilement viable financièrement, surtout si Neymar et Mbappé prolongent, comme le souhaitent les champions de France... 

Le PSG est craint en Catalogne

Les déclarations de Neymar, qui a avoué vouloir reformer le duo avec son ancien coéquipier, ne sont toutefois pas passées inaperçues. "Rejouer avec lui, c'est ce que je souhaite le plus, avait déclaré le Brésilien à ESPN Argentina. Je veux rejouer avec lui à nouveau, c'est sûr. L'année prochaine, c'est sûr qu'on doit le faire." Et le détail des votes de l'Argentin lors des trophées Fifa The Best n'a pas non plus manqué de faire parler. Alors que Robert Lewandowski a été couronné meilleur joueur de l'année, Messi ne l'a placé qu'en troisième position, derrière Neymar et Mbappé... Et pour le meilleur gardien, il a voté pour Keylor Navas en premier... Des choix qui interrogent en Catalogne, même si Jorge Messi, père et agent du joueur, dément régulièrement tout accord avec le club parisien. Candidat à la présidence du Barça, Agusti Benedito craint lui particulièrement le PSG dans ce dossier. "Quand j'ai entendu Neymar, j'ai dit: 'Putain de merde, faites attention à ces gars', car le PSG appartient au Qatar, qui organise la Coupe du monde... Si le PSG le voulait, économiquement nous ne pourrions pas rivaliser", a-t-il ainsi déclaré à Radio Marca. Le feuilleton ne fait que commencer... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.