PSG : " Une dernière demi-heure très moyenne " selon Galtier

PSG : " Une dernière demi-heure très moyenne " selon Galtier©Panoramic, Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le lundi 25 juillet 2022 à 19h15

À l'issue de la victoire ce lundi, du Paris Saint-Germain contre le Gamba Osaka (6-2) qui concluait la tournée du club au Japon, Christophe Galtier a livré son analyse sur la rencontre. Selon lui, il ressort de la "satisfaction" mais des "choses à régler".



Trois sur trois. Le Paris Saint-Germain a bouclé sa tournée japonaise par une victoire nette et sans bavure contre le Gamba Osaka (6-2) ce lundi. Après une victoire serrée (2-1) contre le Kawasaki Frontale mercredi dernier et un succès plus libérateur contre Urawa Reds (3-0), Christophe Galtier est apparu tout sourire avant de reprendre l'avion pour la France. Si la vérité du jour n'est pas celle du lendemain, il n'empêche que le technicien français a apprécié la préparation et la qualité de celle-ci. Pour ce dernier match remporté par quatre buts d'écart, l'ex-entraîneur du Losc a trouvé que son équipe avait fait un "très bon match, très dynamique pendant 60-70 minutes, avec deux équipes qui ont cherché à attaquer en permanence", dans des propos rapportés par l'Équipe. "Nous concernant, il y a eu deux périodes différentes. La première très bonne, la seconde, on a perdu en intensité après dix minutes et cela a rendu notre dernière demi-heure très moyenne. Je pense que cela vient aussi de la fatigue, on s'est beaucoup entraîné, sans beaucoup de temps de récupération entre les rencontres."


Un onze à huiler

Seule ombre au tableau, toujours selon l'entraîneur parisien, ces deux buts encaissés. "Il y a encore beaucoup de travail car on a concédé deux buts, deux buts de trop. Je souhaiterais que, sur la durée du match, on soit plus difficile à battre quand on doit défendre en équipe. C'est un axe de travail important". Alors que se profile déjà ce dimanche, le Trophée des Champions contre le vainqueur de la Coupe de France, le FC Nantes (20h à Tel-Aviv), le Paris SG s'avance quand même avec quelques certitudes dans le jeu. Pour autant, selon Galtier, il reste encore des choses à régler : " À l'image du deuxième but encaissé, on doit être plus structuré et ne pas être désordonné. On n'était pas dans le bon timing, on avait du mal à se déplacer. Je peux le comprendre quand on mène largement. Mais pour ne donner aucun chance à l'adversaire du soir et montrer un visage beaucoup plus dur pour les prochains matchs, il faudra corriger cela. " Face aux Canaris, qui ont débuté leur préparation le 29 juin dernier, ce devrait être effectivement, une autre paire de manches.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.