PSG : Tuchel : " J'attends déjà beaucoup de Mbappé "

PSG : Tuchel : " J'attends déjà beaucoup de Mbappé "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 10 août 2019 à 14h15

Avant le premier match de la saison du PSG dimanche soir (21h) face à Nîmes, Thomas Tuchel a notamment expliqué ses attentes concernant Kylian Mbappé.

Thomas Tuchel, que pensez-vous de la possible association entre Kylian Mbappé et Edinson Cavani en attaque ?

Ils peuvent très bien jouer ensemble. On a fait beaucoup de très bons matchs avec deux attaquants. C'est une question d'équilibre d'équipe. Le foot est un jeu complexe, ce n'est pas seulement attaquer. Il faut penser à contrôler les contre-attaques, faire les couvertures. On doit penser à toute l'équipe. Les deux commenceront ensemble demain, c'est sûr. Il y a beaucoup de possibilités, Kylian peut jouer sur les deux côtés. On va trouver la meilleure solution pour l'équipe pour un bon mix entre attaque et défense.



Quelle relation avez-vous avec Mbappé, qui est désormais clairement l'épicentre de votre équipe avec la situation de Neymar ?

Pour moi c'est une bonne relation, je suis très heureux qu'il soit avec nous. C'est une star, mais il est surtout mon joueur. Je pense chaque jour à trouver des solutions pour qu'il marque, fasse des passes décisives et se retrouve dans des espaces dangereux. C'est mon défi. Il veut prendre des responsabilités, il est prêt pour ça et il aime ça. Il est très mature. C'est un joueur-clé pour nous, il le sait. Il est très confortable, il donne beaucoup d'intensité en match et à l'entraînement. Il n'y a pas plus d'attentes désormais. J'en attends déjà beaucoup de lui.

Tuchel : « C'est à Alphonse de montrer qu'il est capable de franchir ce cap »

Alphonse Areola est-il désormais considéré comme intouchable avec le départ de Kevin Trapp ?

Il doit le mériter. Il a une grande occasion de se montrer. La situation du contrat de Kevin, ce n'était pas possible. Marcin Bulka est très bien à l'entraînement. On joue avec Alphonse et Marcin sur le banc. Maintenant, c'est à Alphonse de montrer qu'il est capable de s'améliorer, de franchir ce cap et de prendre des responsabilités. C'est important pour nous. Un club comme le PSG est toujours ouvert pour trouver des solutions sur le Mercato, mais nous ne sommes pas seuls. J'ai confiance en Alphonse.

Comment abordez-vous les dernières semaines du Mercato et souhaitez-vous des renforts offensifs en cas de départ de Neymar ?

La situation est comme ça. On ne peut pas penser trop, parce que je perds ma tête si je fais ça chaque jour. J'ai appris à rester concentré sur mon équipe, sur les gars qui sont là. Ils ont besoin de mon énergie et de ma concentration. Toute autre chose, on se décidera si ça arrive.

Comment jugez-vous les premiers pas de Pablo Sarabia, notamment très intéressant sur les coups de pied arrêtés lors de la préparation ?

Ce n'est pas possible de les tirer si Angel Di Maria est là (sourire). Pablo peut se concentrer sur autre chose. Je suis très heureux qu'il soit là. Il est professionnel chaque jour, il a un bon état d'esprit et il est fiable. Il fait beaucoup de courses agressives, avec ou sans le ballon. C'est super, parce que c'est nécessaire que nos attaquants initient le contre-pressing. Il court beaucoup, c'est exactement ce qu'on attend de lui.

Tuchel : « C'est super difficile de faire mieux »

Quelle est votre relation avec Leonardo ?

Notre relation est très bonne. Je ne peux plus parler d'Antero (Henrique), j'ai beaucoup de respect pour lui, il a fait beaucoup de choses ici. On a un nouveau directeur sportif avec Leo. On parle beaucoup ensemble, c'est nécessaire. D'abord à cause du Mercato et ensuite il est nouveau. On veut s'adapter l'un à l'autre. C'est une situation très agréable.

Qu'allez-vous changer pour faire en sorte de vous améliorer et d'améliorer le PSG pour votre deuxième saison au club ?

Si on parle seulement de résultats, c'est très difficile d'être mieux. On a tout gagné au début de la saison dernière (14 victoires lors des 14 premières journées de L1). Comment faire mieux que gagner ? Il y a des choses à changer. Ça a toujours été comme ça avec moi. On fait beaucoup de débriefings avec le staff, on pense à ce qu'il faut changer. Il ne faut jamais faire les choses de la même manière. Ça doit rester vivant, créatif. Il y a des choses qui restent, mais j'espère qu'on commence à un niveau très haut, parce qu'on sait que nous en sommes capables. C'est le problème avec le coach. S'il arrive à un certain niveau, il le veut toujours. Je veux qu'on commence demain, peut-être plus fort avec notre structure et le contre-pressing que la saison dernière. Mais c'est super difficile de faire mieux si on ne regarde que les résultats. On doit rester humbles et travailler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.