PSG : Rabiot obtient gain de cause auprès de la LFP

PSG : Rabiot obtient gain de cause auprès de la LFP©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 10 septembre 2019 à 09h01

Dans son litige avec le Paris Saint-Germain, Adrien Rabiot a vu la commission paritaire d'appel de la LFP lui donner raison, d'après L'Equipe.

Adrien Rabiot peut sourire. Selon L'Equipe, la commission paritaire d'appel de la Ligue de football professionnel (LFP) a donné raison à l'international français dans le conflit qui l'oppose au Paris Saint-Germain, son ancien club. Une décision qui vient donc confirmer celle prise par la commission juridique de la même instance, au début du mois de juin. Mis à pied du 15 au 20 mars dernier pour avoir « liké » une vidéo de Patrice Evra, célébrant la qualification de Manchester United face au Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de Ligue des Champions, l'actuel milieu de terrain de la Juventus avait également écopé d'une retenue de salaire... et s'était vu retirer sa prime d'éthique du mois de mars.

Le PSG et Rabiot aux Prud'hommes ?

Ainsi, le 3 juin, la commission juridique de la LFP a estimé que le gaucher avait été sanctionné deux fois pour la même faute et que le club francilien n'avait pas à retirer ses 40 000 euros au gaucher. Ce qui a été confirmé par la commission paritaire d'appel. Le quotidien ajoute que cette dernière estime aussi que « la mise à pied disciplinaire notifiée le 3 avril 2019 est intervenue postérieurement au non-versement de la prime d'éthique qui revêt le caractère d'une sanction, qu'en l'application d'un "non bis in idem", le PSG ne pouvait sanctionner deux fois M. Adrien Rabiot pour les mêmes faits fautifs ; qu'il y a donc lieu de considérer que la mise à pied disciplinaire de M. Adrien Rabiot est irrégulière ». Prochaine éventuelle étape pour le club de la capitale : saisir les Prud'hommes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.