PSG : Neymar taclé par un ancien coéquipier

PSG : Neymar taclé par un ancien coéquipier©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 26 juillet 2022 à 14h20

Ex-partenaire de Neymar au PSG, Thomas Meunier ne ménage pas le Brésilien, qui a "perdu sa magie" dans la capitale française selon le Belge.



44 matchs. En trois saisons sous le maillot du PSG, de 2017 à 2020, Thomas Meunier et Neymar ont disputé 44 rencontres ensemble, avec trois passes décisives du premier pour le deuxième. Mais le Belge ne garde visiblement pas un grand souvenir du Brésilien en version parisienne, qui l'avait littéralement humilié quelques mois avant son arrivée, lors du fameux huitième de finale retour de Ligue des champions 2016-2017 entre le Barça et le club de la capitale (6-1, aller 0-4).

"J'étais un grand fan de Neymar"

"Je dois admettre que j'étais un grand fan de Neymar quand il jouait encore à Barcelone. La remontada, c'est entièrement lui. Si j'avais eu 10 ans, j'aurais eu son poster dans ma chambre", avoue Meunier dans un entretien à Kicker, avant de lâcher : "À Paris, il a toutefois perdu sa magie, de mon point de vue." Un constat que l'arrière droit du Borussia Dortmund n'est pas le premier à effectuer. Le PSG ne serait d'ailleurs pas forcément contre un départ de celui qui reste le joueur le plus cher de l'histoire du football (222 millions d'euros en 2017), et dont la valeur a grandement baissé (75 millions selon transfertmarkt) alors qu'il a subi de nombreuses blessures depuis son arrivée à Paris.

Il charge aussi Leonardo

Dans cette même interview, le Belge revient également sur son départ, et sur ses relations compliquées avec Leonardo. "À Paris, j'avais été refroidi par le directeur sportif de l'époque parce que je ne voulais pas prolonger mon contrat. Tout s'est passé sans moi, jusqu'à la finale de la Ligue des champions alors que j'aurais mérité d'y être. Sur le plan privé, cela n'a pas non plus été facile de quitter Paris. Ma femme, mes enfants, moi, nous avons tous aimé la ville. Abandonner cela a été dur", reconnaît celui qui fait toujours preuve de beaucoup de franchise dans ses sorties publiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.