PSG : Navas perd un procès en diffamation

PSG : Navas perd un procès en diffamation©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le samedi 27 mars 2021 à 12h00

Au Costa Rica, son pays natal, Keylor Navas, le gardien de but du Paris Saint-Germain, a perdu un procès en diffamation.



Keylor Navas fait parler de lui sur le plan judiciaire. En effet, ce vendredi, le gardien de but a perdu un procès en diffamation, au tribunal de San José, Capitale du Costa Rica. Un procès intenté contre Eduardo Li. L'ancien président de la Fédération costaricienne de football avait tout bonnement accusé le portier costaricien ainsi que deux de ses compatriotes et coéquipiers en équipe nationale, à savoir Bryan Ruiz ainsi que Celso Borges, d'avoir menacé de perdre trois rencontres consécutives durant l'année 2014. Le but étant de pouvoir faire en sorte d'activer une clause présente au sein du contrat du sélectionneur de l'époque, à savoir Jorge Luis Pinto, pour entraîner son limogeage. Le Colombien est resté en poste de 2011 à 2014. Depuis que cette accusation du dirigeant a été rendue publique, le dernier rempart du Paris Saint-Germain n'a jamais cessé de la contester.

Le Costa Rica de Pinto avait créé la sensation au Mondial 2014

La justice n'est donc pas allée dans son sens. Toutefois, elle a bien décidé d'accorder, aux trois joueurs, une forme de compensation. En effet, Keylor Navas, Bryan Ruiz ainsi que Celso Borges ont reçu une indemnisation d'environ 4250 euros, soit 5000 dollars. Cette histoire pourrait ne pas en rester là. Ce même tribunal de San José, dans la Capitale de San José, soupçonnerait ce même Eduardo Li d'avoir tout bonnement menti, au sujet de ces mêmes propos. En effet, Jorge Luis Pinto aurait clairement affirmé que cette fameuse clause de son contrat, qui était censée entraîner son renvoi en cas de trois défaites consécutives lors de l'année 2014, n'existait tout simplement pas. Pour rappel, c'est sous la houlette de Pinto que le Costa Rica avait été la véritable sensation de la Coupe du Monde 2014, disputée au Brésil, puisque le pays n'avait été sorti qu'au stade des quarts de finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.