PSG : Messi n'a pas aimé Paris

A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 14 juin 2024 à 13h21

Au PSG de 2021 à 2023, Lionel Messi n'a guère goûté son passage au PSG, comme il l'a encore répété, évoquant aussi des problèmes de voisinage à Neuilly...

Lionel Messi ne regrette ni Paris, ni le PSG. Et il ne manque jamais de le souligner. L'octuple Ballon d'or, resté deux saisons dans la capitale (2021-2023), s'est encore confié sur son mal-être parisien dans un entretien avec ESPN, au cours duquel il a également affiché son désaccord avec son ex-coéquipier Kylian Mbappé, qui estimait que l'Euro était d'un niveau plus relevé que la Coupe du monde, et affirmé sa volonté de terminer sa carrière à Miami. Il a notamment répété qu'il avait été contraint de quitter le Barça, et vécu "un changement dur et difficile. Nous ne nous attendions pas à devoir quitter Barcelone, ce n'était pas un choix. C'était aussi une expérience de vie. Lorsque j'étais à Paris, la plus belle chose qui me soit arrivée, c'est d'être champion du monde", explique-t-il, un titre mondial qu'il n'avait pas pu fêter au Parc des Princes. "On est en France, il a gagné la Coupe du monde contre Kylian, c'est un club français... Je ne voulais pas que le stade le siffle", avait justifié son ex-président Nasser Al-Khelaïfi dans un entretien avec Le Parisien, L'Equipe et RMC.

"Les voisins nous emmerdaient"

« La Pulga », qui, après plusieurs semaines au Royal Monceau, avait élu domicile dans une luxueuse maison de Neuilly-sur-Seine a aussi évoqué... des problèmes de voisinage. "À Paris, on sonnait à ma porte à 9 ou 10 heures du soir pour me dire que les enfants ne devaient pas jouer au ballon. Les voisins nous emmerdaient. Malheureusement, ça ne s'est pas passé comme eux et moi le voulions. Ça joue beaucoup sur mon état d'esprit et ça se répercute sur le terrain. À Paris, sur le plan personnel, je n'étais pas bien", assure encore Messi. Une sortie qui pourrait encore lui attirer les foudres d'Al-Khelaïfi. "J'ai un grand respect pour lui mais si quelqu'un parle mal du PSG après en être parti, ce n'est pas bien, ce n'est pas respectueux", confiait encore le dirigeant qatari.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.