PSG : Les supporters patients, jusqu'à quand ?

PSG : Les supporters patients, jusqu'à quand ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 20 mars 2023 à 13h33

S'ils n'ont pas trop chahuté Lionel Messi et les joueurs parisiens, malgré leur nouvelle défaite contre Rennes dimanche (0-2), les supporters du PSG pourraient vite perdre patience.

"Les supporters ne méritent pas ça." Forcément dépité alors que le PSG a enregistré dimanche après-midi face à Rennes sa septième défaite de l'année 2023 (0-2), Vitinha, ensuite interrogé par Canal+, a demandé pardon aux fans du club de la capitale après cette nouvelle contre-performance. Marco Verratti, son compère du milieu de terrain, en a fait de même sur Instagram, remerciant "toutes les personnes présentes au stade pour le soutien" lors de ce match "à oublier", onze jours après la cinquième élimination en sept ans dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Mais alors que la rumeur, surtout venue d'Espagne, étonnamment, annonçait de copieux sifflets pour Lionel Messi, c'est un mélange d'applaudissements et de huées qui ont accueilli l'Argentin lors de l'annonce de la composition des équipes.

Quand même des sifflets

Et les membres du CUP (Collectif Ultras Paris), le principal groupe de supporters parisiens, ont globalement soutenu et encouragé leurs protégés. Sauf en tout début de seconde période, quand ils ont déroulé une grande banderole de la « K-Soce Team » dans la partie basse du virage Auteuil, avec la légende suivante, à côté d'un QR Code : "Maintenant, vous pouvez sortir vos téléphones." Ce qui ressemblait à un tacle pour les autres spectateurs du Parc des Princes. Il y a bien eu des sifflets à la pause, alors que les Bretons venaient d'ouvrir le score, et à la fin du match, alors que les joueurs venaient saluer leurs supporters, à l'exception de Messi, rentré directement aux vestiaires et qu'on imagine de moins en moins prolonger, alors que son contrat expire en juin.


Mais si les fans parisiens épargnent, pour l'instant, les joueurs, toujours leaders de Ligue 1 mais avec seulement sept points d'avance sur l'OM, c'est notamment parce que le CUP prône toujours l'union sacrée d'après RMC, même s'il y aurait des dissensions sur le sujet.  Des supporters qui seraient sans doute moins tolérants si leur club continue à couler...  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.