PSG : Labrune ne remettra pas le trophée

PSG : Labrune ne remettra pas le trophée©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 10 mai 2022 à 09h01

Ancien président de l'OM, Vincent Labrune, désormais patron de la LFP, ne remettra pas le trophée de champion de France aux joueurs du PSG le 21 mai au Parc des Princes, où il aurait sans doute été mal accueilli...



Si le PSG a validé la conquête de son dixième titre de champion de France il y a un plus de deux semaines face à Lens (1-1), il ne le célébrera vraiment que lors de la 38e et dernière journée de cet exercice 2021-2022, en marge de la rencontre face à Metz. Et alors que les ultras protestent depuis de longs mois contre la politique menée par leur club, à qui ils reprochent principalement de privilégier le marketing au sportif, leur grève devrait se prolonger jusqu'au terme de la saison. Il pourrait donc encore y avoir une drôle d'ambiance au sein de l'enceinte de la Porte de Saint-Cloud, comme dimanche dernier face à Troyes (2-2), un match où on a surtout entendu les chants des supporters du club de l'Aube...

Des anciennes gloires plutôt que Labrune

Afin d'éviter un tel scénario, les dirigeants parisiens voudraient que d'anciennes gloires du club viennent remettre l'Hexagoal, le trophée de champion de France, à leurs successeurs, selon L'Equipe. "Cette solution permettrait de montrer que la direction entend les critiques des anciens, qui s'estiment souvent peu considérés, et afficherait un respect pour l'histoire du club", apprend-on dans les colonnes du quotidien sportif. En revanche, on ne sait pas quels seront les joueurs concernés, et si ceux ayant participé aux deux premiers titres de champion de l'histoire du PSG (1986 et 1994) seront conviés. Et pour éviter de rajouter de l'huile sur le feu, ce ne sera donc pas Vincent Labrune qui remettra le trophée aux joueurs parisiens. Ancien président du rival marseillais (2011-2016), celui qui est à la tête de la Ligue de football professionnel (LFP) depuis septembre 2020, n'y aurait de toutes façons "jamais songé". Et on imagine qu'il aurait reçu un accueil pas franchement sympathique...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.