PSG : La Maire de Paris met la pression sur Neymar

PSG : La Maire de Paris met la pression sur Neymar©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 12 septembre 2019 à 08h15

Dans un entretien à Télé Loisirs, Anne Hidalgo souhaite que Neymar aide Paris après tout ce que le club lui a donné.



Le retour de Neymar avec le PSG approche et chacun a son avis sur la question. Interrogée par Télé Loisirs cette semaine, Anne Hidalgo a évoqué la situation de l'attaquant brésilien en qualité de maire de Paris, candidate à sa propre succession en 2020. S'adressant directement à lui, elle a clairement mis la pression sur le joueur et exigé un cahier des charges bien précis : « Neymar, il va falloir que tu nous aides à gagner. J'aime le foot, j'aime cette équipe, je les soutiens à fond. On lui a mis la Tour Eiffel en rouge et bleu, les couleurs de Paris et du PSG. Donc maintenant mon garçon, on t'aime beaucoup, mais il va falloir que tu t'arraches et qu'on gagne la Ligue des Champions. » Un objectif qu'Hidalgo estime crédible pour le club de la Capitale.

Hidalgo : « S'il nous donne ce que Neymar peut donner, je pense que tout sera pardonné »

Après avoir fait part de ses envies de quitter le PSG cet été et de revenir au FC Barcelone, deux ans après son départ de la Catalogne pour Paris, Neymar a finalement été retenu. Il fera son retour au Parc des Princes ce samedi à l'occasion de Strasbourg (17h30). Un stade où des banderoles réclamant son départ et des insultes à son encontre avaient marqué la venue de Nîmes lors de la 1ere journée de L1. « Il y aura un petit moment sûrement un peu compliqué avec les supporters, mais s'il nous donne ce que Neymar peut donner, je pense que tout sera pardonné », souffle Hidalgo, qui réclame du natif de Mogi das Cruzes plus de reconnaissance : « Il faut qu'il revienne un peu les pieds sur terre et qu'il aide l'équipe qui l'a fait venir, et pour laquelle il a vibré. Paris l'a très bien accueilli. » Il n'est pas certain que Neymar sera sensible à cet argument.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.