PSG : La drôle de façon de Cavani pour travailler les abdominaux

PSG : La drôle de façon de Cavani pour travailler les abdominaux©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT : publié le vendredi 05 juin 2020 à 08h39

Toujours confiné en Uruguay en attendant de faire son retour à Paris, Edinson Cavani poursuit sa préparation physique. Et pour travailler les abdominaux, l'attaquant aux cheveux longs a trouvé une méthode unique en son genre.

Les spécialistes qui pensaient tout connaître des exercices pour travailler les abdominaux peuvent aller se rhabiller. Le meilleur dans ce domaine se nomme Edinson Cavani. Et pour l'attaquant uruguayen du PSG pas besoin de tapis, de bouteilles d'eau ou de poids. Les abdos, Cavani les bosse une faux à la main ! « El Matador » s'est ainsi amusé il y a quelques heures à dévoiler sa technique unique en son genre pour se faire des obliques en béton : il fauche les hautes herbes de son champ. Et comme devant le but, vous pourrez constater qu'il ne manque pas d'énergie ni de vigueur dans ses gestes. Au même titre que les gardiens de L1, aucune herbe ne résiste d'ailleurs à Edi le faucheur, qui a tenu à en faire profiter ses nombreux followers sur les réseaux sociaux.


Après Martine à la plage, Edi à la campagne...

Au passage, Cavani nous donne à voir une nouvelle facette de ses (nombreux talents). Car depuis qu'il a regagné ses terres natales pour s'y confiner, le joueur dont le contrat à Paris arrivera à terme le 30 juin prochain sauf s'il prolonge d'ici là, n'arrête pas une minute. Affublé la plupart du temps d'une tenue camouflage qu'il semble beaucoup apprécier, l'attaquant uruguayen qui pourrait retrouver l'Italie (Inter Milan ?) la saison prochaine ferait presque de la concurrence à Martine.



Edinson se promène dans la nature, Edinson s'adonne à la chasse, Edinson s'étire au coeur de la campagne au coucher du soleil, Edinson pouponne, Edinson donne du lait à boire à une chèvre ou encore Edinson parle à l"oreille des chevaux... Ce ne sont pas les activités qui manquent pour l'ancien avant-centre de Naples depuis qu'il a retrouvé les siens. Il faut dire que pour faire le vide dans sa tête et penser à autre chose qu'à son avenir footballistique, toujours très flou et peut-être loin de Paris, il n'y a pas mieux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.