PSG : DJ Snake contre la fin de l'ère Phil Collins

PSG : DJ Snake contre la fin de l'ère Phil Collins©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le mardi 14 septembre 2021 à 00h15

Suite à la polémique liée au changement de musique lors de l'entrée des joueurs au Parc des Princes lors des matchs du PSG, DJ Snake s'est exprimé sur le sujet.



Voilà un soutien de poids pour Phil Collins. Alors que le Paris Saint-Germain a décidé d'enlever la chanson « Who said i would » du Britannique, qui rythmait l'entrée des joueurs lors des matchs au Parc des Princes, pour la remplacer par un morceau de DJ Snake contre Strasbourg le 14 août, puis samedi dernier contre Clermont, l'un des principaux intéressés s'est exprimé sur le sujet. « J'ai fourni un son pour la vidéo de présentation de Messi. J'ai découvert comme vous qu'on en a fait une musique d'intro pour l'entrée des joueurs alors que ça ne se s'y prête pas. Je ne voulais pas nuire au club en prenant la parole sur ce sujet, mais je ne peux pas accepter cette situation en tant que supporter et vous savez l'amour que j'ai pour nos couleurs », a ainsi réagi le DJ français, via un message posté sur son compte Twitter.

« L'histoire doit peut-être changer »

« Ce n'est pas choquant. C'est un artiste français, très grand fan du PSG. Et un très grand artiste sur la scène musicale mondiale. A chaque fois qu'il peut parler du PSG, il en parle, et en bien. C'est un artiste de la nouvelle génération, qui s'identifie peut-être à lui. Tout le monde sait qui il est, tout le monde l'écoute. Peut-être que le PSG avait envie de changer et peut-être que les joueurs ont validé. Le PSG de 1992, c'était 1992. Le PSG de l'ère qatarie, c'est la nouvelle génération. Et peut-être que les jeunes s'identifient plus à DJ Snake, a pour sa part expliqué Nicolas Anelka, sur RMC. Il y a une histoire, c'est vrai, mais l'histoire doit peut-être changer. Le club a changé depuis 1992. Ils veulent changer d'identité, ils ont déjà changé d'image. Le changement, c'est bien. Liverpool, c'est différent, c'est un hymne que les supporters chantent. A Paris, la musique a déjà changé deux, trois fois. Ce n'est pas la musique du PSG. Il y a une génération qui va peut-être être déçue, les 30 ans et plus. Les plus jeunes vont peut-être kiffer. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.