PSG : DJ Snake a tenté de mettre de l'ambiance au stade contre le Bayern Munich

PSG : DJ Snake a tenté de mettre de l'ambiance au stade contre le Bayern Munich©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le jeudi 27 août 2020 à 18h50

Si les supporters n'étaient pas autorisés lors du Final 8 de la Ligue des Champions à Lisbonne, certaines personnes ont pu assister aux matchs comme DJ Snake, invité par le PSG. Ce dernier est revenu sur cette expérience peu commune.

Face à l'absence de ses supporters pour la finale de la Ligue des Champions contre le Bayern Munich, le Paris Saint-Germain avait invité DJ Snake parmi la vingtaine de places à disposition du club parisien. En fervent supporter, ce dernier a tenté de les remercier en mettant un peu d'ambiance dans les travées du Stade da Luz de Lisbonne, dimanche dernier. « Avec le Covid, il n'y avait pas de spectateurs mais j'ai fait partie des vingt personnes privilégiées invitées par le club. J'ai un peu lancé les chants dans les tribunes car on dormait un peu trop... Il y avait quelques hommes politiques, Anne Hidalgo, Nicolas Sarkozy, le président du PSG. J'ai pris des couteaux et des fourchettes dans la loge et je tapais ces couverts sur la rambarde pour supporter l'équipe. J'ai bien fait rire tout le monde », a notamment confié l'artiste au Parisien.

« On gagnera l'an prochain, j'en suis convaincu »

Par la suite, le Parisien de naissance a également évoqué sa proximité avec certains joueurs du PSG et la possibilité de voir son coeur remporter prochainement la Ligue des Champions. « Je suis en contact avec pratiquement tous les joueurs, je suis un ami du PSG, c'est mon club depuis toujours. Ils aiment ma musique, ils dansent sur mes morceaux et je les soutiens en tribune, a ainsi confié DJ Snake. Nous avons une relation très saine et remplie de respect. Je suis supporter du PSG depuis 1995 et Kylian Mbappé est né en 1998 ! (...) On s'est frotté aux meilleurs, et il faut se dépasser mentalement dans ces rendez-vous-là. C'était déjà bien pour nous d'arriver en finale. On n'a pas à rougir de notre parcours, cela s'est joué sur des détails mais on gagnera l'an prochain, j'en suis convaincu. » Réponse dans quelques mois avec la reprise de la C1 prévue en octobre pour le PSG.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.