PSG : Défait à Dijon, Marquinhos n'en fait pas un drame

PSG : Défait à Dijon, Marquinhos n'en fait pas un drame©Media365

Raphaël Brosse, publié le vendredi 01 novembre 2019 à 23h45

Après la défaite à Dijon (2-1) ce vendredi soir, Marquinhos et Thomas Tuchel ont reconnu leurs torts et ont également tenu à dédramatiser.

En 2018/19, il avait fallu attendre début février pour voir le PSG connaître sa première défaite de la saison en championnat. Alors même que le mois de novembre vient à peine de débuter, le club de la Capitale en est déjà à trois revers concédés cette saison. Le dernier en date est survenu ce vendredi soir, sur la pelouse d'une équipe de Dijon pourtant dernière au coup d'envoi (2-1). « Quand nous ne sommes pas présents dans les duels, dans le combat, notre qualité ne suffit pas, a soufflé Marquinhos au micro de Canal+ Sport. Le classement ne veut rien dire, sur un match l'exploit reste possible. Il nous a manqué trop de choses pour espérer mieux ce vendredi soir, face à une équipe qui a joué sérieusement. A nous de faire en sorte de rebondir dès le prochain match. Il faudra faire beaucoup mieux que ça, et ne surtout pas rester dans le confort comme nous venons de le faire. (...) Cette défaite n'est pas bonne pour notre image, mais nous avons auparavant accompli d'autres performances bien plus valorisantes. Ne remettons pas tout en cause. »

Tuchel : « Nous n'avons jamais contrôlé le match »



Le fait d'avoir trébuché sur le terrain de la lanterne rouge est-il humiliant aux yeux des Parisiens ? « Ce n'est pas la première fois que le dernier vient à bout du leader, tout est possible, a rétorqué Thomas Tuchel, lui aussi interrogé par la chaîne cryptée. Je pense que nous avons perdu le match à cause de notre première période. J'en attendais beaucoup plus dans la vitesse, dans la mentalité, or nous avons été trop passifs. Nous avons joué plus simple après la pause, mais dans l'ensemble nous avons concédé trop d'occasions à nos adversaires. » Avant d'ajouter, réaliste : « En jouant avec le sentiment que rien ne peut nous arriver, on court le risque de se faire punir, et c'est précisément ce qu'il s'est passé. Nous n'avons jamais contrôlé le match, nous n'avons jamais eu la précision nécessaire pour l'emporter. Chaque joueur a joué sa partition dans son coin. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.