PSG : Clap de fin pour Tuchel ?

PSG : Clap de fin pour Tuchel ?©Media365
A lire aussi

Clément Pédron : publié le mardi 15 septembre 2020 à 20h03

Ses relations fraîches avec Leonardo et son début de saison raté avec en prime une défaite lors du Classique dimanche face à l'OM (0-1), auront-ils raison de Thomas Tuchel ? Selon certains observateurs, l'équipe ne progresse plus avec l'Allemand qui pourrait faire ses valises à un an de la fin de son contrat.



La vie est faite de cycles, plus ou moins longs, plus ou moins bons émotionnellement. A coup sûr, celle dans le football est définitivement un monde à part où rien ne dure vraiment très longtemps. Certains crieront au scandale, d'autres relativiseront et diront simplement que c'est le prix à payer pour figurer dans une grande écurie européenne. Lorsqu'on écoute les entraîneurs qui sont les principaux concernés, tous ont cette même réponse mi-amusée mi fataliste : "C'est la dure loi de notre métier". On se dit quand même qu'ils sont plusieurs à constamment subir cette "règle de base" dans le football. Thomas Tuchel en fait partie, tellement, qu'il donne l'impression de ne jamais pouvoir être tranquille. Et ce n'est pas les récents événements de ces dernières semaines qui viendront faire disparaître l'éternelle épée de Damoclès au dessus de la tête de l'Allemand. Malgré un parcours réussi en Ligue des Champions où les Parisiens ont été défaits en finale par le Bayern Munich, la meilleure formation de la compétition, les doutes n'ont jamais cessé sur les capacités de Tuchel à faire progresser l'équipe. Il faut dire que l'ancien coach du Borussia Dortmund ne bénéficie pas non plus du soutien total de Leonardo, son directeur sportif. En coulisses, les deux hommes entretiennent plutôt de fraîches relations et ont plusieurs zones de divergence. Illustration sur le plateau du Canal Football Club il y a plus d'une semaine où le Brésilien, interrogé sur la question « Tuchel est-il en danger ? » avait répondu : « Je crois que la question avec un match comme ça... Je ne vais pas répondre. »

Le mercato source de tensions

Le PSG n'a pas non plus été épargné par les polémiques notamment à cause de la contamination de plusieurs joueurs parisiens alors en vacances, renforçant de ce fait, les interrogations quant au management du club. La demande du report du match contre Lens puis le début de saison ratée en Ligue 1 (deux défaites en autant de matchs dont le Classique) n'ont pas cessé d'amener des ondes négatives à Paris. Dimanche soir, le "spectacle" (0-1) proposé par les hommes de Thomas Tuchel (et ceux d'André Villas-Boas) n'ont assurément pas plaidé sa cause. D'une part, l'Allemand paraissait passif face au jeu de son équipe, incapable de renverser la vapeur mais le déroulé du match et son issue n'ont sans doute pas été du goût de Nasser Al-Khelaïfi, le président et sans doute de l'émir du Qatar. De loin, cette formation donne l'idée de manquer de maîtrise émotionnelle flagrante, de s'être cherchée des tauliers. Un des sujets sur lesquels le technicien allemand et Leonardo ne sont pas d'accord, est le mercato. Entre le non-renouvellement de certains contrats (Cavani, Silva, Choupo-Moting) et l'absence de doublure pour Icardi ou de remplaçant à Thiago Silva (que Tuchel voulait prolonger), les tensions résident sur plusieurs points. Pour le moment, le Brésilien n'arrive pas à vendre les indésirables pour débloquer des fonds pendant que Tuchel s'impatiente. Avant la réception de Metz prévue ce mercredi (21 h), le coach en a remis une couche en conférence de presse : « On a un effectif trop petit. Il faut augmenter les capacités de l'équipe. On a récupéré Florenzi (en prêt avec option d'achat à 9 millions d'euros) et oui, on doit recruter si on veut accomplir nos objectifs. » En cas d'échec, Thomas Tuchel sait pertinemment qu'il serait le premier sur la sellette même si, pour l'heure et alors qu'il lui reste moins d'un an de contrat, aucun licenciement n'est au programme à cause des manques de liquidités dû au Covid-19. Les départs de l'actuel entraîneur et de son staff coûteraient entre 10 et 15 millions d'euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.