PSG : Ça a chauffé entre Leonardo et le vestiaire

PSG : Ça a chauffé entre Leonardo et le vestiaire©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 29 février 2020 à 09h50

Une discussion particulièrement houleuse aurait eu lieu entre Leonardo et l'effectif parisien après la fameuse soirée d'anniversaire suite à la défaite à Dortmund (2-1).

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le PSG n'a pas vécu un après-Dortmund des plus sereins. Vaincus par le club de la Ruhr en 8eme de finale aller de la Ligue des Champions le 18 février dernier (2-1), les Parisiens ont ensuite traversé une période de turbulences, marquée par les critiques de Neymar devant la presse, les insultes du frère de Presnel Kimpembe et, surtout, la fête d'anniversaire de Mauro Icardi, Angel Di Maria et Edinson Cavani. Organisée deux jours après la défaite en Allemagne, cette soirée a certes eu pour effet bénéfique de permettre aux joueurs de décompresser tout en passant du temps ensemble. Mais des vidéos des festivités ont fuité sur les réseaux sociaux, ce qui n'a pas manqué de susciter la polémique. Le lendemain, Leonardo est venu dans le vestiaire du Camp des Loges afin d'évoquer le sujet. Et la discussion aurait été assez animée.

Les joueurs du PSG ont fait front commun

A en croire les informations de L'Equipe, les reproches du directeur sportif parisien (qui aurait regretté les effets désastreux causés par la diffusion des images sur Internet) n'auraient pas plu à certains cadres du vestiaire. Edinson Cavani aurait ainsi tenté de dédramatiser, Neymar se serait une nouvelle fois plaint de ne pas avoir repris la compétition plus tôt alors que Keylor Navas, bien plus énervé, serait même venu à quelques centimètres de « Leo » pour faire valoir son mécontentement. « Les joueurs qui ne se sentent pas concernés peuvent partir, » aurait affirmé ce dernier, dans une ambiance devenue très tendue. Le quotidien sportif ajoute que ces frictions auraient soudé les liens entre les membre de l'effectif du club de la Capitale, qui auraient fait front commun face aux critiques qui leur étaient adressées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.