PSG : Barcelone doit attendre pour Neymar

PSG : Barcelone doit attendre pour Neymar©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le mercredi 14 août 2019 à 12h30

Le directeur sportif du PSG Leonardo a demandé au FC Barcelone de lui laisser un délai de réflexion dans le cadre du transfert de Neymar.

La présence d'une délégation barcelonaise à Paris mardi aurait pu laisser penser que les discussions significatives annoncées par Leonardo quelques jours plus tôt étaient proches de se finaliser. Finalement, le dossier Neymar est toujours au statut quo après cette réunion entre Leonardo et le Barça. Le club catalan et le PSG campent sur leur position ce qui ne fait pas avancer les discussions. Les champions de France veulent du cash tandis que leurs homologues espagnols tentent par tous les moyens de donner le moins de liquidités possibles. Face à ce cul-de-sac, Eric Abidal, Javiers Bordas André Cury et Leonardo ont tenté de trouver les meilleurs compromis possibles. Mardi soir, les propositions ont été faites mais l'accord se fait toujours attendre. Une chose est sûre, si échange il y a, Philippe Coutinho sera de la partie.

Rakitic ne veut pas être dans le deal

Le Brésilien est pratiquement le seul point d'accord entre les deux clubs même si sa valorisation n'est pas la même suivant le camp dans lequel on se positionne. Finalement la seule avancée de cette réunion concerne la volonté du PSG de vendre ou non Neymar. S'il a préféré temporiser les ardeurs barcelonaises et que le PSG n'exclut pas de conserver le Brésilien, Leonardo a fait part à la délégation barcelonaise de son besoin de réfléchir aux différentes propositions d'après L'Equipe. Preuve malgré tout que le club de la Capitale se montre de plus en plus ouvert à un échange. Reste à connaître qui accompagnera Coutinho. Nelson Semedo a les faveurs parisiennes tandis que les Blaugrana poussent plus pour Ivan Rakitic. De son côté, le Croate répète à qui veut l'entendre qu'il ne compte pas quitter la Catalogne cet été. D'après le journaliste Cristobal Soria, le vice-champion du monde serait d'ailleurs excédé par toutes ces rumeurs au point d'avoir déclaré « Je ne suis pas une monnaie d'échange ». Un frein de plus dans l'opération Neymar...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.