PSG : Avant Lyon, Tuchel fait le point

PSG : Avant Lyon, Tuchel fait le point©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le samedi 21 septembre 2019 à 15h20

Ce samedi, en conférence de presse, Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG, est revenu sur le succès face au Real Madrid et a évoqué le choc contre Lyon.



Thomas Tuchel, quels ingrédients vos hommes devront mettre en place face à Lyon ?

Nous devons faire la même chose que contre le Real ! Les matchs qui ont lieu avant et après une rencontre de Ligue des Champions, sont toujours compliqués. Physiquement et mentalement, c'était très exigeant d'affronter Madrid. Nous avons bien récupéré, nous nous sommes reconcentrés en vue du match difficile qui nous attend dimanche. Nous devrons jouer à notre meilleur niveau. Je m'attends à affronter une équipe de Lyon au meilleur de sa forme, qui voudra prouver à son public qu'il peut mieux faire que lors de ses précédentes sorties. C'est un grand défi qui nous attend.

Pensez-vous sacrifier le milieu à trois, qui a été si performant face au Real Madrid, pour aligner quatre joueurs à vocation offensive ?

On ne peut envisager cela que si nous sommes au complet, or ce n'est pas le cas. Nous avons un effectif qui offre beaucoup de possibilités, mais je ne peux pas répondre à cette question, qui n'est pas mon problème prioritaire actuellement.

Lyon est-il devenu le vrai rival sportif du PSG ?

Oui, cette rivalité existe, et c'est tant mieux car cela rend ce match spécial. Ce sera une affiche de niveau Ligue des Champions, tout le monde veut jouer, ça crée une ambiance spéciale. C'est nécessaire pour grandir et pour que nous puissions nous améliorer.

Tuchel : « Nous avons retrouvé la bonne mentalité »

Vous faites face à un nombre élevé de forfaits. L'euphorie suscitée par la victoire décrochée mercredi peut-elle compenser cela ?

Une telle victoire peut en effet nous aider à avancer. Notre objectif, c'est de montrer, encore et encore, ce dont nous sommes capables. Nous avons quatre points d'avance sur Lyon, nous pourrons en avoir sept en cas de succès.

Comment expliquez-vous que vous deviez faire face à autant de blessés ?

Ce n'est pas possible de faire des généralités, car toutes les blessures sont différentes. Plusieurs explications peuvent être avancées. Pour Sarabia, c'est de la malchance, il a reçu un coup. Avec Mauro Icardi, nous avons pris des risques en le titularisant d'entrée. Même chose pour Presnel Kimpembe, qui a passé quatre mois sans jouer avant le match de mercredi. Chaque blessure a une conséquence pour un autre joueur, c'est difficile de trouver une solution pour sortir de cette spirale. Je pense que beaucoup de grands clubs ont le même problème que nous.

Le PSG n'a pris aucun but depuis qu'Idrissa Gueye est titulaire. Est-il votre point d'équilibre ?

Si c'est aussi simple que cela jusqu'à la fin de la saison, ce sera formidable ! Plus sérieusement, c'est l'une des raisons de notre solidité défensive actuelle, mais ce n'est pas la seule. Après l'élimination en Ligue des Champions contre Manchester United, nous avons perdu notre état d'esprit de compétiteurs et c'était trop facile pour nos adversaires de nous marquer des buts. Nous avons retrouvé la bonne mentalité, grâce à Idrissa et aux autres recrues. Nous avons gagné en personnalité.

Le succès face au Real Madrid vous a-t-il enlevé de la pression ?

Oui, ça nous donne confiance car cette victoire était méritée. Nous avons fourni les efforts défensifs et offensifs qui étaient nécessaires. Je suis sûr que tout le monde attend un match du même acabit contre Lyon. C'est la vie, dans un club comme le PSG.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.