Paris : Wenger futur directeur sportif ? " Je ne suis candidat à rien ", répond l'intéressé

Paris : Wenger futur directeur sportif ? " Je ne suis candidat à rien ", répond l'intéressé©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 02 avril 2019 à 08h45

Arsène Wenger a évoqué son avenir lors d'une soirée à l'Olympia lundi.

Lundi soir, sur le fronton de l'Olympia, certains passants ont dû être surpris d'apercevoir le nom d'Arsène Wenger recouvrir en lettres rouges la façade de la célèbre salle de spectacle. C'est pourtant bien l'ancien entraîneur d'Arsenal qui était sur scène aux côtés du journaliste Christian Jeanpierre pour une soirée d'échanges sur son métier et sur le football en général avec un millier de spectateurs. A la fin de la soirée, l'un d'entre eux a d'ailleurs interpellé l'Alsacien sur son avenir, et notamment sur une possible arrivée au PSG, où son nom circule pour remplacer Antero Henrique comme directeur sportif. Amusé, Wenger a tenté de répondre sans trop s'avancer : « Je n'en sais rien. (...) Je ne suis candidat à rien. Je suis un homme qui vogue au gré de ses intuitions et inspirations. »

« L'adrénaline me manque »

Il n'en demeure pas moins que l'ex-coach de Monaco est à la croisée des chemins. A 69 ans, il doit prendre une décision : replonger ou arrêter pour de bon. « Je dois prendre une décision entre un meilleur partage de mon temps, j'ai fait 35 ans sans arrêter. J'aimerais trouver un compromis en partageant ce que je sais et en même temps avoir du temps pour moi auprès des gens que j'ai négligé toute ma vie », poursuit Arsène Wenger, qui ne cache pas que le métier lui manque. « J'ai une forme de tristesse. La compétition me manque car je n'ai fait que ça dans ma vie. J'ai apprécié d'avoir du temps libre, mais l'adrénaline me manque », souffle-t-il. L'Alsacien est donc en pleine phase de réflexion et ne se ferme aucune porte. Pas même la possibilité de prendre une sélection nationale. « Ce serait avant la Coupe du Monde », précise-t-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.