Paris : Une amende dans l'affaire des fiches ethniques

Paris : Une amende dans l'affaire des fiches ethniques©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 22 janvier 2019 à 21h25

Saisie par le Conseil national de l'éthique, la Commission de discipline de la LFP a condamné le PSG à une grosse amende dans l'affaire de fichage ethnique. L'actuel leader de Ligue 1 va devoir verser 100 000 euros pour des « maladresses individuelles et une négligence collective du club ».

Un peu plus de deux mois après les révélations de Mediapart, qui avait mis au jour un système de fichage ethnique organisé au centre de formation du PSG ces dernières années, le club de la Capitale a été sanctionné. Ce mardi soir, la Commission de discipline de la LFP s'est réunie sur saisine du Conseil national de l'éthique. Et le PSG a été condamné à 100 000 euros d'amende. La commission de discipline a évoqué des « maladresses individuelles et une négligence collective du club » pour motiver sa décision, mais elle n'a relevé « aucun élément prouvant que le club a fait usage de ses fiches à des fins discriminatoires ».

Une amende avec sursis pour Marc Westerloppe

Voilà pourquoi en parallèle de la sanction infligée au PSG, des personnes ont elles aussi été condamnées à des amendes ce mardi soir. C'est le cas de Bertrand Reuzeau, qui a écopé de 10 000 euros d'amende en sa qualité de directeur du centre de formation parisien, et des recruteurs Marc Westerloppe et Pierre Reynaud, condamnés à 5000 euros d'amende avec sursis. Pour rappel, en novembre, dans le cadre des Football Leaks, Mediapart avait révélé que le centre de formation du PSG avait pratiqué un fichage ethnique pour recruter ses jeunes joueurs entre 2013 et 2018, ce que la loi interdit formellement. Le club avait reconnu cette pratique tout en assurant ne pas être au courant. Également visés dans cette enquête, Jean-Claude Blanc et Olivier Létang n'ont eux pas été inquiétés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.