Paris : Rabiot au Barça, ce n'est pas encore fait...

Paris : Rabiot au Barça, ce n'est pas encore fait...©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 10 janvier 2019 à 10h35

Adrien Rabiot a de grandes chances de porter le maillot du FC Barcelone la saison prochaine. Sur le principe, rien n'a changé. Mais en interne, on commence à s'impatienter du côté du Barça.

Car plusieurs semaines après le début des discussions, aucune signature n'a été enregistrée. Pourtant, les deux parties semblent s'être mises d'accord sur un contrat de cinq saisons avec un salaire annuel de 10 millions d'euros, sur les mêmes bases qu'un accord déjà existant entre les deux parties. Parti pour s'engager libre, donc sans la moindre indemnité de transfert, Rabiot touchera aussi une prime à la signature du même montant. « La signature de Rabiot est toujours sur la table, mais les négociations ne seront pas aussi rapides et faciles que prévu », écrit le journal catalan. Ce qui déplait fortement aux dirigeants du Barça, c'est le temps pris par l'international français pour se décider d'une part, et les agissements de sa mère d'autre part.

Tottenham encore dans le coup

En dépit de l'accord de principe passé avec Barcelone, celle-ci continue de discuter avec d'autres clubs. Sport croit savoir que Véronique Rabiot a récemment échangé avec trois équipes de Premier League, dont Tottenham qui serait disposé à payer une indemnité de transfert pour récupérer le joueur dès cet hiver, et une formation de Serie A. La préférence du milieu parisien va au Barça. Parce que c'est le club le plus prestigieux et parce que c'est celui qui correspond le plus à son style de jeu. Aussi, Sport ajoute que des primes conséquentes pourraient être versées à Adrien Rabiot en cas de titres remportés en club. Et c'est bien avec le Barça que ces primes auront le plus de chance de lui être versées. « Les rencontres entre le joueur et d'autres clubs ont déclenché des alarmes à Barcelone, mais ils restent optimistes quant à cette opération », conclut Sport. La suite du mois de janvier sera quoi qu'il en soit décisive.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.