Paris : Pas de recrue en janvier ?

Paris : Pas de recrue en janvier ?©Media365

Rédaction , publié le lundi 18 décembre 2017 à 19h46

Interrogé par Le Parisien, Antero Henrique, le directeur sportif du PSG, a assuré que le club de la Capitale ne recruterait pas de nouveau joueur cet hiver.

En conférence de presse ce lundi, Unai Emery a admis à demi-mot que son effectif avait besoin d'un milieu de terrain défensif supplémentaire. « Quand il manque un joueur comme Thiago Motta, une véritable sentinelle... c'est peut-être un poste à améliorer », a confié l'entraîneur parisien. Mais le Basque ne sera sans doute pas entendu par ses dirigeants. C'est en tout cas le message qui ressort d'une interview d'Antero Henrique au Parisien, dont un premier extrait a été dévoilé ce lundi soir avant parution mardi. Confiance en Lo Celso « Nous disposons déjà de sept milieux de terrain. Il n'y a pas d'urgence pour nous. Ces dernières semaines, avec les blessures de Thiago Motta et d'Adrien Rabiot, Giovani Lo Celso s'est montré très performant », confie le directeur du Paris Saint-Germain, visiblement peu enclin à sortir à nouveau le carnet de chèque cet hiver, après les gros investissements consentis l'été dernier. Pourtant, ces dernières semaines, les pistes évoquées se sont multipliées, qu'il s'agisse de Julian Weigl (Dortmund), Emre Can (Liverpool) ou plus récemment Sergej Milinkovic-Savic (Lazio). Wendel ne viendra pas cet hiver Antero Henrique est également revenu sur le cas de Wendel. Le milieu de terrain brésilien, âgé de 20 ans, est dans le viseur du PSG depuis de nombreux mois. S'il confirme que le joueur de Fluminense ne rejoindra pas le leader du championnat de France en janvier, il ne dit rien de l'hypothèse avancée ces dernières heures, à savoir un achat puis un prêt immédiat à Porto. « Wendel est un joueur que nous connaissons très bien. Mais il ne viendra pas en janvier. Si l'on décide de conclure le transfert, ce sera seulement pour juillet. Pour le moment, nous n'avons pas de besoin pour le Mercato d'hiver. Une opportunité peut toujours arriver mais à l'heure actuelle, c'est non », répète le directeur sportif parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.