Paris : " La saison n'est pas finie ", prévient Tuchel

Paris : " La saison n'est pas finie ", prévient Tuchel©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 30 avril 2019 à 22h20

Trois jours après la finale de Coupe de France perdue contre Rennes, le PSG s'est de nouveau incliné mardi soir à Montpellier (3-2).

Une défaite dans la droite lignée des matchs précédents, avec des bévues dans tous les sens, notamment défensivement. Ce que Thomas Tuchel a du mal à accepter : « On a fait des erreurs individuelles, et des grandes. Dans ces conditions, c'est difficile de gagner un match à Montpellier. C'est une équipe très forte et agressive. Ce n'est pas possible de faire trois erreurs individuelles comme ça », a soufflé Thomas Tuchel en conférence de presse. L'entraîneur allemand n'a pas voulu accabler les principaux fautifs, en tête desquels Presnel Kimpembe. « Il a trop joué. Il y a des jours comme aujourd'hui où tu as l'impression que c'est trop difficile. Je ne vais pas dire qu'il est coupable, il était là pendant les dernières semaines. »

Tuchel ressort l'excuse des joueurs blessés

Reste que son équipe enchaîne les contre-performances. « La situation est toujours la même, se défend Tuchel. On est ici avec 15 joueurs plus deux jeunes du centre de formation, car tout le monde est blessé. C'est une situation qui dure depuis février et c'est trop long. On joue avec des joueurs qui ont été blessés 10 semaines et qui rejouent après seulement deux entraînements (...) On a besoin de joueurs qui sont habitués à  jouer 50 matchs, à surmonter les obstacles, à tout donner, contre n'importe quel adversaire. C'est absolument essentiel qu'on ait ça », en profite pour glisser l'ancien coach de Dortmund. En attendant de savoir s'il sera entendu par ses dirigeants, Thomas Tuchel veut surtout que le PSG change d'attitude dans les prochains jours. Car la saison n'est pas encore terminée en dépit du titre de champion de France déjà acquis. « La saison sera finie après le match contre Reims et pas avant. Si on est des sportifs professionnels, ce n'est pas fini quand on veut que ce soit fini. On ne peut pas laisser finir cette saison comme ça, on n'a pas le choix. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.