Paris : La mise au point d'Emery

Paris : La mise au point d'Emery©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 02 mars 2018 à 14h32

En conférence de presse vendredi, Unai Emery a évoqué le match à Troyes et la blessure de Neymar.

Comment avez-vous vécu le feuilleton Neymar et notamment les différences de communication entre l'entourage du joueur et le club ?Quand je suis arrivé, on m'a parlé de l'intérieur et de l'entourage. Beaucoup de choses qui sortent ne sont pas vraies. On ne va pas passer notre temps à confirmer ou infirmer. A l'intérieur du club, nous sommes soudés et forts. On parle beaucoup autour du PSG et c'est normal, c'est un grand club. En interne, on parle beaucoup avec le président et Antero Henrique.Mais n'avez-vous pas le sentiment d'avoir perdu le contrôle au niveau de la communication ?C'est une blessure qui peut arriver à n'importe quel joueur. Quand c'est Neymar cela suscite beaucoup de commentaires. Nous avons fait les choses dans l'ordre, avec notre médecin, celui de la sélection, notre directeur sportif. Le choix a été fait, rien de plus. J'ai vu sa radio, j'ai vu un trait au cinquième métatarse ! J'ai eu cette blessure, je la connais. Il y a un processus de récupération. C'est un joueur important, mais on devra répondre sans lui. On va attendre pour connaitre l'indisponibilité. J'espère qu'il récupérera vite.Dans l'optique du 8eme de finale retour, allez-vous faire tourner à Troyes samedi ?On pense à chaque match. Nous voulons conserver notre avance en Ligue 1. Nous venons de faire deux bons matchs contre Marseille, et mardi on jouera contre le Real Madrid. Le plus important, c'est de voir comment sont les joueurs. On ne pense pas aux blessures mais à la performance de l'équipe. C'est difficile de jouer samedi et d'être en forme optimale mardi. Demain, on jouera avec d'autres joueurs que mercredi. C'est certain. En défense, nous n'avons que deux centraux par contre, Marquinhos et Nsoki étant absents. Mais quand nous le pourrons, nous changerons.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU