OM-PSG : Pas de supporters parisiens au Vélodrome, les Ultras sont en colère

Marie Mahé, Media365 : publié le dimanche 05 février 2023 à 12h00

En février, deux rencontres OM-PSG sont prévues. Mais les supporters parisiens ne seront pas autorisés à se rendre au Vélodrome, ce qui a mis en colère les Ultras.

Les supporters du Paris Saint-Germain sont en colère et ils ont décidé de le faire savoir à leur manière. Ce samedi soir, à l'occasion de la 22e journée de Ligue 1, le PSG s'est imposé contre Toulouse (2-1). Au Parc des Princes, certains fans du club local ont déroulé une banderole avec les mots suivants : "14 ans sans aller à Marseille : Sommes-nous condamnés à perpétuité ?" Une phrase qui fait référence au fait que les supporters parisiens ne peuvent donc plus se rendre du côté de Marseille, depuis maintenant quatorze très longues années. Et en 2023, ces Classiques ne dérogeront donc visiblement pas à cette règle. Et cela pourra même rapidement se vérifier. Dans la mesure où deux duels sont très prochainement prévus contre l'Olympique de Marseille, à chaque fois à l'extérieur.

Des arrêtés pris en ce sens

Le premier d'entre eux arrive dès ce mercredi soir à 21h10, à l'occasion des huitièmes de finale de la Coupe de France. Quant au second, il est programmé pour le dimanche 26 février prochain à 20h45, dans le cadre de la 25eme journée de Ligue 1, pour le duel retour entre les deux formations. Au Vélodrome, il n'y aura donc que des supporters locaux et c'est bel et bien cela qui a mis les Ultras parisiens en colère. Cette décision a été prise par la Préfecture de Police des Bouches du Rhône, via un arrêté pris en ce sens par la Préfète Frédérique Camilleri, pas plus tard que le 1er février dernier. En effet, il s'agit d'un match classé comme étant sensible, et ce même sans les supporters du club de la capitale. Mais davantage par rapport à l'historique entre les deux formations. D'ici les prochains jours, un autre arrêté, mais cette fois ministériel, devrait également être pris en ce sens. Pour la fin février, les consignes ne changeront donc pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.