Neymar se voit déjà loin du PSG

Neymar se voit déjà loin du PSG©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mardi 10 octobre 2017 à 09h15

Alors qu'il s'est engagé pour cinq ans avec le Paris Saint-Germain cet été, Neymar n'a pas caché avoir en tête de finir sa carrière bien loin du club de la Capitale.

Vue la somme engagée par le PSG pour le faire venir, on pourrait aisément penser que Neymar est parti pour terminer sa carrière sous le maillot du club de la Capitale. Mais, à entendre l'international brésilien, ce n'est pas forcément ainsi qu'il voit les choses. « Un retour au Brésil ? Je ne sais pas ce qu'il peut se passer dans le futur, mais ce serait avec un grand plaisir, a déclaré le numéro 10 parisien à Globoesporte. J'étais pour Palmeiras. Depuis tout petit, j'adorais le vert de Palmeiras. Mes idoles étaient Evair, Marcos, Rivaldo, Alex... » Une déclaration qui devrait ravir les fans de Santos, le club de la légende Pelé, où Neymar a été formé et a débuté sa carrière professionnelle avant de rallier l'Europe et Barcelone avant de signer au PSG en juillet dernier.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
14 commentaires - Neymar se voit déjà loin du PSG
  • 5 ans ????
    dans 5 ans; il y aura bien longtemps qu'il aura dit ciao et (peut-être) merci bien au pq sg.

  • Tu as raison petit Neymar prend le fric des parisiens et retourne au Brésil où tu y as fait très premières armes au moins sur tu es un patriote

  • zlatan devait repartir au milan a c avec tiago silva
    alors les journalistes...............

  • A peine arrivé il pense déjà à partir
    c'est ca la planète foot maintenant des soit-disant grands joueurs, trop souillée par l'argent

  • Au moins il signe son article de m.... ce qui n'est pas toujours le cas des articles sans intérêts et aux titres racoleurs d'orange.