Neymar a proposé son numéro 10 à Messi

Neymar a proposé son numéro 10 à Messi©Media365
A lire aussi

Benoît Conta, Media365 : publié le vendredi 06 août 2021 à 14h20

Désireux de voir son ancien coéquipier rejoindre le PSG, Neymar a proposé son numéro à l'Argentin. Une offre déclinée.

S'il fallait une preuve que Neymar a bel et bien envie de rejouer avec Lionel Messi, sa proposition faite à l'Argentin vient bien confirmer la volonté du Brésilien. Alors que la planète football est en ébullition suite à l'annonce du départ de La Pulga de Barcelone, l'attaque auriverde a proposé à son ancien coéquipier de reprendre son numéro, le 10, s'il venait à s'engager avec le PSG. Une proposition, révélée par RMC, qui veut dire beaucoup, alors que le sujet des numéros de maillot peut parfois enflammer un vestiaire. Ce ne sera pas le cas chez les Parisiens, puisque, sans livrer de réponse sur son avenir, l'Argentin a décliné la proposition de celui avec qui il a évolué de 2014 à 2017 chez les Catalans. 



Un petit geste qui apporte sa pierre à l'édifice que compte mettre en place le PSG pour réussir une opération qui sonnerait comme un coup de tonnerre. Toujours selon la radio, l'état-major du club francilien, composé de Nasser Al-Khelaïfi, Leonardo, Mauricio Pochettino et Jean-Claude Blanc, s'est réuni jeudi soir pour se mettre en ordre de marche. Ces derniers se sont vite entendus sur le fait que d'un point de vue sportif, et sur le plan de l'image, ils ne pouvaient pas ne pas tenter leur chance. C'est d'ailleurs en ce sens que, selon The Athletic, le coach argentin a d'ores et déjà parlé au téléphone avec Lionel Messi

Reste le volet financier, et le salaire (au-delà des 60 millions d'euros annuel) qu'il faudra offrir à l'ancien Barcelonais pour obtenir sa signature. Alors que ses finances ne sont pas roses, et après avoir déjà bien investi sur les recrues cet été, malgré les fins de contrat de Donnarumma, Ramos et Wijnaldum, le club parisien doit trouver un montage pour ne pas se mettre en danger. A un peu plus d'un an de la Coupe du monde, la solution pourrait dans ce cadre venir une nouvelle fois du Qatar...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.