Mercato : Atal relancé par Paris ?

Mercato : Atal relancé par Paris ?©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 19 juillet 2019 à 19h30

Après avoir bouclé la venue d'Abdou Diallo dans l'axe, le PSG va maintenant s'attaquer à un autre chantier en défense : le poste d'arrière droit.

Le recrutement d'Abdou Diallo amène à un constat, Thomas Tuchel semble déterminé à passer pour de bon à une défense à trois. Le profil du joueur recherché par Paris semble donc tout trouvé : un défenseur capable de dévorer les espaces et d'apporter offensivement. Si Daniel Alves semblait posséder les qualités précédemment citées, l'international brésilien a fait ses valises. Dans l'effectif actuel, il reste deux latéraux sur le côté droit : Thomas Meunier et Colin Dagba. Le deuxième est considéré comme un espoir et aura encore du temps de jeu, sans pour autant être le titulaire du poste. Le premier possède un contrat qui court jusqu'en 2020, et même si une prolongation a été évoquée il y a quelques jours, le Belge n'a encore rien reçu. D'après Le Parisien, plusieurs profils se dégagent parmi les recrues potentielles du PSG au poste de latéral droit. Outre Nelson Semedo (Barcelone), la piste la plus sérieuse mène à Youcef Atal.

Atal est actuellement blessé

Le Niçois a impressionné son monde pour sa première saison dans le championnat de France, et a confirmé ses bonnes dispositions lors de la CAN 2019 avec l'Algérie. Atal s'est malheureusement blessé à la clavicule gauche et manquera les premières semaines de championnat. Il n'en demeure pas moins qu'il est à ce jour celui qui se rapproche le plus de l'unanimité auprès des dirigeants parisiens, puisque même Thomas Tuchel l'a couché sur sa short-list, écrit Le Parisien. L'OGC Nice n'est officiellement pas vendeur, et ne cédera que devant une grosse offre pour son international algérien. Plus abordable, une dernière piste concerne Kenny Lala. Auteur d'une grosse saison avec Strasbourg, l'ancien Lensois était promis à un départ, mais sa situation semble aujourd'hui bloquée. A Paris, son profil plait car il présente l'avantage d'être bien moins cher que les autres joueurs suivis et d'avoir des références dans une défense à cinq. Mais son manque d'expérience au très haut-niveau pourrait être rédhibitoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.