Mbappé n'a pas snobé la fête de Neymar

Mbappé n'a pas snobé la fête de Neymar©Media365

Paul Rouget : publié le lundi 03 février 2020 à 11h13

Alors que Neymar fêtait son 28e anniversaire dimanche soir en compagnie de ses coéquipiers, son compère de l'attaque parisienne, qui a vécu un week-end chargé, s'est finalement rendu à cette soirée blanche.



Kylian Mbappé aura décidément fait beaucoup parler de lui ce week-end. Auteur de son 13e but de la saison en Ligue 1 samedi lors de la large victoire du PSG face à Montpellier (5-0), il a de nouveau boudé à sa sortie du terrain, et a eu une discussion particulièrement animée avec Thomas Tuchel. Les deux hommes se sont d'ailleurs expliqués le lendemain, alors que l'entraîneur allemand était apparu particulièrement agacé par l'individualisme de son attaquant en conférence de presse. "On ne fait pas du tennis, on joue au foot", avait-il notamment lâché.

Samedi soir, le champion du monde, suivi de très près par le Real, a de nouveau fait polémique en "likant" sur les réseaux sociaux des publications des joueurs madrilènes Karim Benzema, Sergio Ramos et Vinicius Junior. Ce qui a, évidemment, fait le buzz de l'autre côté des Pyrénées. Et dimanche, il était attendu, comme ses autres coéquipiers parisiens, à la nouvelle fête de Neymar, qui célébrait son 28e anniversaire au "Yoyo", un club, privatisé pour l'occasion, situé au Palais de Tokyo dans le 16e arrondissement.

Mais alors que la fête battait son plein, Mbappé était lui à près de 50 kilomètres du lieu de cette "soirée blanche", pour le gala de l'association Tremplins de Blaise Matuidi à Disneyland, en compagnie de Presnel Kimpembe. Et si son message suivant sur Instagram le montrait visiblement chez lui, à 1 heure du matin, en train de regarder le Super Bowl, l'ancien Monégasque aurait bien fait un saut, à 23h30, à la soirée de son compère de l'attaque du PSG, rapporte Le Parisien. Pas de trace, en revanche, de Tuchel, qui était pourtant bien présent l'an dernier. "Ce sont des distractions, ça donne l'image que nous ne sommes pas sérieux", avait d'ailleurs commenté le technicien la veille à propos de cette fête, à deux jours d'un déplacement à Nantes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.