Ligue 1 : Les débuts de Neymar à la loupe

Ligue 1 : Les débuts de Neymar à la loupe©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 13 août 2017 à 23h10

Pour sa première avec le Paris Saint-Germain, Neymar a montré l'étendue des qualités dont il peut faire profiter sa nouvelle équipe. Buteur et passeur décisif, le Brésilien a surtout été la plaque tournante et le leader technique du club de la Capitale à Guingamp. Très prometteur.

Son nom était sur toutes les lèvres. Son visage sur toutes les chaines de télévision. A l'excès, sûrement. Mais à l'heure d'analyser la première sortie de Neymar sous le maillot parisien, force est de constater que l'ancien Barcelonais s'est déjà bien acclimaté à sa nouvelle formation. On retiendra de ce déplacement à Guingamp son premier but. Mais c'est un ensemble beaucoup plus riche en enseignements qu'il convient de relever ce dimanche soir. Car malgré une position initiale excentrée -sur l'aile gauche-, le Brésilien a endossé un costume de plaque tournante. 126 ballons touchés, troisième total le plus élevé du côté du PSG, derrière Marco Verratti et Thiago Motta, deux milieux. Et quand on compare le total de Neymar avec celui d'Angel Di Maria, son pendant côté droit, le gouffre est vertigineux : 50 ballons de plus !
Un centre délicieux, une passe décisive et un but
Avec l'Argentin, la relation technique a d'ailleurs paru évidente dans les premières minutes du match. Beaucoup de ballons échangés, avec un minimum de touches pour l'international brésilien, soucieux de jouer vite, et le plus souvent en une touche. Puis, au fil des minutes, Neymar est redescendu chercher les ballons, s'est recentré, a joué entre les lignes. C'est à ce moment-là que son influence sur le jeu a considérablement augmenté. Une première frappe au-dessus après avoir fait de Jérémy Sorbon sa première victime en France, bientôt rejoint par Lucas Deaux. Puis ce premier délice, un centre déposé sur le crâne de Marquinhos, dont la tête s'est écrasée sur la barre (35eme). Impliqué sur l'action du but (52eme) puis passeur décisif pour Edinson Cavani (62eme), l'ancien Barcelonais s'est mué en buteur dans le dernier quart d'heure sur une offrande de l'attaquant uruguayen (82eme). Pas le but le plus compliqué de sa carrière, mais la récompense d'une activité offensive incessante.
Neymar leader technique
Car Neymar est déjà le nouveau leader technique du PSG. Souvent très bas, comme sur l'action du but de Cavani, le Brésilien a très peu joué sur la largeur, préférant se projeter en direction de la surface adverse le plus vite possible à chaque fois. Une statistique le symbolise à merveille : le nombre de dernières passes effectuées par le joueur de 25 ans (celles qui sont suivies d'un tir). Avec un total de sept dernières passes, Neymar écrase toute la concurrence (Verratti, deuxième, émarge à trois). C'est avec Adrien Rabiot et Layvin Kurzawa, ses partenaires de la partie gauche du terrain, qu'il a logiquement échangé le plus de passes. Le résultat d'ensemble, lui, rappelle étrangement le Barça. Toutes proportions gardées, la maîtrise affichée par le club de la Capitale a ressemblé aux promenades catalanes en Liga. Et Neymar n'y est pas étranger. Reste à confirmer quand l'adversité s'élèvera.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Ligue 1 : Les débuts de Neymar à la loupe
  • Certes Neymar a été le leader technique du PSG son positionnement mis à part sur le but de Cavani a forcé ce dernier à s'excentrer et limiter son influence ainsi que celle de Di Maria

  • si chaque club de L1 versait au PSG l'une serait ce que la moitié de ce que la venue de Neymar ds le championnat Français leur fera gagner, alors le coût de ce joueur serait réellement réduit à pas grand chose .....

    Avec des si le PSG aurait gagné la ligue des champions.

    guignol il est seul sur le terrain ! mem avec le barça il n,a pas gagnè la coupe europe avec messi et toute les stars alors arretez de fantasmer !!!!!

    Dans ce cas chaque fois qu'une équipe joue à l'extérieure elle devrait réclamer un pourcentage sur les revenus liés au remplissage du stade, il faut arrêter de dire n'importe quoi car avant que Neymar arrive en France il y avait déjà 3 clubs qui remplissaient les stades adverses, l'OL, l'OM et PSG