Ligue 1 : Accueil hostile contre Neymar

Ligue 1 : Accueil hostile contre Neymar©Media365

David HERNANDEZ, publié le samedi 14 septembre 2019 à 17h36

Ce samedi après-midi, Neymar, titularisé d'entrée, a reçu un accueil particulier, et s'est notamment fait siffler.

Le Collectif Ultra Paris avait prévenu dès vendredi. Le retour de Neymar au Parc des Princes n'allait pas se faire en silence. Le CUP avait appelé les supporters s'estimant heurtés par les faits et gestes du Brésiliens « à lui montrer qu'il n'a plus le droit à l'erreur et que le chemin de la rédemption sera long, très long ». Les supporters ont tenu parole et ont montré au n°10 parisien que l'épisode estival a laissé des traces. Avant la rencontre et au moment de la rentrée sur la pelouse pour l'échauffement, quelques sifflets se sont fait entendre dans un Parc loin d'afficher complet encore. Ce n'était finalement que les prémices puisqu'une grosse bronca a éclaté dans la tribune Auteuil et des Ultras parisiens au moment de l'annonce des compositions. Cette fois, l'indifférence était bien loin même si le reste du stade a préféré ne pas annoncer le nom de Neymar. Quand son compatriote Marquinhos a été pris en effigie par les supporters pour annoncer le nouveau maillot du PSG, Neymar n'est clairement plus dans les cœurs parisiens, à l'image des sifflets et insultes en espagnol à chaque fois qu'il a touché le ballon en ce début de match.


Neymar titularisé et protégé par Tuchel ?

Le PSG avait pourtant choisi d'éviter de mettre un peu plus d'huile sur le feu. Alors qu'habituellement, les joueurs arrivent sur le tapis rouge au milieu des supporters, la direction parisienne a annulé ce protocole, les joueurs rentrant un peu plus loin. Si Mauro Icardi a été applaudi par les supporters présents à une vingtaine de mètres, c'est l'indifférence qui a regné au moment où Neymar est sorti le dernier du bus. Pas d'hostilité mais pas d'encouragement non plus. Finalement, la meilleure chose qui soit arrivée à Neymar ce samedi a été sa titularisation contre Strasbourg derrière Choupo Moting.



En le titularisant, Thomas Tuchel a cherché à lui redonner du rythme en vue du choc contre l'OL mais lui a aussi évité d'être sous le feu des projecteurs seul, comme cela aurait pu être le cas en cas de présence sur le banc et d'une entrée un peu plus tard dans la rencontre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.