Les notes du PSG

Les notes du PSG©Media365

Geoffrey Steines, publié le dimanche 17 septembre 2017 à 23h25

Avec un Neymar moins en jambes qu'à l'accoutumée et un Edinson Cavani muet pour la première fois de la saison, le Paris SG a dû s'en remettre à un bon Kylian Mbappé - et à deux CSC - pour faire la différence face à Lyon (2-0). Les notes des Parisiens.

Le Top : Kylian Mbappé (6)
Ce n'est pas Kylian Mbappé qui a doublé la mise, c'est toutefois lui qui a provoqué en partie le CSC de Jérémy Morel (86eme). Une juste récompense pour l'ex-Monégasque, qui n'a pas réussi tout ce qu'il a tenté, mais qui a fait mal par ses accélérations et sa capacité à déséquilibrer une défense de mille et une manières. Le plus dangereux des joueurs offensifs parisiens, c'était bien lui, de sa talonnade pour Dani Alves (36eme) à son ouverture pour Neymar (86eme). Il est ce joueur de rupture qui manquait au PSG.
Alphonse Areola : 5
Moins sûr qu'à Glasgow dans la semaine, Alphonse Areola a raté une sortie aérienne préjudiciable sur corner et été sauvé par sa barre transversale sur une mine de Tanguy Ndombele dans la foulée (67eme). Le gardien parisien a néanmoins réalisé les arrêts qu'il fallait sur des tirs où il n'a pas eu à s'employer outre-mesure (7eme, 51eme, 69eme, 91eme).
Dani Alves : 6
Dani Alves ne prend pas une ride. Impliqué défensivement, comme sur cette contre-attaque coupée plein axe par son seul sens de l'anticipation (62eme), il n'a cessé de se projeter vers l'avant d'un bout à l'autre de la rencontre. Avec un taux de réussite plus qu'intéressant dans ses centres, trois ayant semé la panique dans la défense lyonnaise (36eme, 43eme, 65eme) et tant d'autres étant distillés dans la zone adéquate. Un latéral qui est un vrai atout, c'est possible.
Thiago Silva : 6
Thiago Silva a donné le ton d'entrée avec une intervention venue de loin à hauteur de la ligne médiane et continué sur le même tempo toute la rencontre. Aussi sobre qu'efficace, il a sorti un ballon chaud dans sa surface (67eme) et effectué une intervention précieuse sur Nabil Fekir (71eme) pour calmer un temps fort lyonnais. Un carton jaune évitable pour une faute grossière sur Memphis Depay (81eme).
Presnel Kimpembe : 6
Excellent en première période, Presnel Kimpembe a légèrement baissé son niveau d'attention après la pause et commis des erreurs, en particulier dans la relance, même s'il en a rattrapé une avec autorité (53eme). La prestation d'ensemble du « titi », qui a mis Mariano dans sa poche comme d'autres attaquants avant lui, reste convaincante. Avec toujours cette capacité à défendre en avançant qui a fait tant de bien à son équipe par séquences.
Layvin Kurzawa : 4
Layvin Kurzawa a pris une bronca sévère à sa sortie du Parc des Princes. Il n'y a jamais de bonne raison de siffler ses propres joueurs, mais la frustration à l'encontre du latéral des Bleus a grandi au fil des minutes. Pas un centre réussi, un duel direct dominé par Bertrand Traoré, une fébrilité défensive palpable : il a confirmé ce qu'il montre trop souvent depuis le début de saison, en sélection comme en club. Remplacé par Yuri Berchiche (72eme), volontaire dans son entrée et qui ne devrait plus tarder à avoir sa chance pour instaurer une vraie concurrence à ce poste.
Adrien Rabiot : 6
Diminué physiquement, Adrien Rabiot n'était pas à 100% de son potentiel physique. Ce qui ne l'a pas empêché d'afficher un volume de jeu énorme au cours du premier acte, tant à la récupération que pour apporter son soutien vers l'avant. Il a logiquement baissé de pied au retour des vestiaires et serait certainement sorti avant le coup de sifflet final si le PSG n'avait pas tant galère pour accrocher cette victoire. Il est resté propre jusqu'au bout, mine de rien.
Thiago Motta : 4
Avec sa lenteur, Thiago Motta a posé un problème insoluble pour le 4-4-2/4-2-3-1 des Parisiens. Il n'a pas transmis le ballon suffisamment vite pour profiter des récupérations et permettre à son secteur offensif d'exploser en attaques rapides. Il s'est retrouvé à contrario en grande difficulté à la perte du ballon, à devoir couvrir une zone de terrain trop importante pour le maintenir dans sa zone de confort. Dans cette configuration, l'international italien fait ses 35 ans.
Julian Draxler : 4
Autant Julian Draxler avait réussi une intégration express à son arrivée à Paris en janvier dernier, autant il peine à trouver ses marques dans ce nouveau PSG. Toujours aussi nonchalant, l'international allemand a bien trouvé des décalages intéressants par la passe et garde une qualité technique au-dessus de la moyenne. Mais il n'a pas encore trouvé sa place dans ce collectif en rodage. Remplacé par Giovani Lo Celso (72eme), décisif sur l'ouverture du score en provoquant le CSC de Marcelo (75eme) et auteur d'une entrée probante, à même de lui offrir des minutes supplémentaires dans les prochaines semaines.
Neymar : 5
Comme en Ligue des Champions dans la semaine, Neymar n'a pas montré son meilleur visage. ll a affiché sa nervosité et contesté chaque décision arbitrale en sa défaveur, s'est entêté dans des initiatives individuelles contre-productives. D'un corner direct (16eme), d'une frappe puissante (44eme) et d'un coup-franc vicieux (57eme), il a bien sollicité Anthony Lopes. Mais c'était trop peu pour un joueur de sa trempe, jusqu'à une offrande pour Kylian Mbappé, qui initie le CSC de Jérémy Morel (86eme). Une chose est sûre, l'état de grâce est moins évident chez le Brésilien.
Edinson Cavani : 4
Edinson Cavani a vécu une soirée difficile pour son premier match de L1 sans marquer de la saison. Isolé à la pointe de l'attaque et peu touché (17 ballons au total), l'attaquant uruguayen s'est contenté de miettes pendant un long moment, entre une tête bien trop décroisée (43eme) et un tir non cadré sur un corner mal repoussé (63eme). Il est bien impliqué sur le CSC de Marcelo (75eme), mais a manqué son penalty pour ajouter un nouveau but à sa collection (79eme). Une soirée difficile, vraiment.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Les notes du PSG
  • un penalty pas sifflé pour lyon un sifflé très contestable (mais qui fait vraiment faute,les deux joueurs se tienne) un arbitre un peut pro qsg (sifferai t il penalty sur un autre match , 2 csc voila comment le qsg gagne ses matchs contre une très bonne équipe