Le retour du fils prodigue à Monaco

Le retour du fils prodigue à Monaco©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 26 novembre 2017 à 09h00

Pour la première fois depuis son départ au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé va affronter Monaco ce dimanche soir (21h00). Les retrouvailles auront lieu à Louis-II, là où l'attaquant de 18 ans s'est révélé au monde. Un moment particulier, forcément.



C'est le retour du fils prodigue. Mais quel accueil lui réserve Louis-II ? Celui de la reconnaissance des grands anciens ou celui de la rancœur envers les joueurs passés dans le camp adverse ? Trois mois après son départ au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé revient à Monaco avec le maillot adverse. Mais avec le même statut de star montante. « Vous pouvez être en colère, me détester ou me siffler mais vous ne pourrez jamais m'empêcher de vous aimer car la vérité est là, je vous aime », avait écrit l'intéressé à l'adresse des supporters de l'ASM au moment de son départ, début septembre. Prêté avec une option d'achat obligatoire de 135 millions d'euros (+45 de bonus), l'international français sera sous le feu des projecteurs face à son club formateur, celui qui l'a vu débarquer à 14 ans avec, déjà, le projet d'être un très grand. En quelques mois, le natif de Bondy a un peu changé. Il a appris à côtoyer d'autres stars, a changé de poste, s'est imposé avec les Bleus, et a revu sa communication.

Jardim : « Tous les joueurs importants nous manquent »

Sans lui, Monaco souffre. Déjà éliminé en Ligue des Champions, le club de la Principauté est un dauphin sans espoir de titre en Ligue 1, qui regarde plus derrière que devant. « Tous les joueurs importants nous manquent, a soufflé Leonardo Jardim en conférence de presse. On connaît les qualités de Kylian. Il n'est pas encore dans les onze meilleurs joueurs de la FIFA mais ça va venir. Un jour, il sera dans les trois et un jour Ballon d'Or. Il a beaucoup progressé ici pendant deux ans », juge son ancien coach. Des progrès ? Mbappé peut encore en faire, à en croire son nouvel entraîneur Unai Emery : « Il donne à l'équipe des choses individuelles importantes mais il a aussi besoin de progresser sur comment les équipes adverses jouent contre nous. Mais c'est bien pour le moment, estime le Basque. Il jouait comme attaquant dans un 4-4-2 et c'est ici un 4-3-3 où il joue toujours comme attaquant, mais un peu plus comme ailier. Cette année, beaucoup d'équipes jouent plus bas contre nous et il a moins d'espace dans le dos de l'adversaire. Il a aussi besoin d'apprendre à jouer dans les pieds et dans les petits espaces, savoir comment on les ouvre. »

Emery : « Il est reconnaissant de tout ce qu'il a appris à Monaco »

Des nombreux champions de France partis cet été du Rocher (Silva, Bakayoko, Mendy, Dirar), l'attaquant parisien sera le deuxième à revenir à Louis-II après Valère Germain. Le come-back de l'autre enfant chéri de Monaco (le vrai, dirons certains) a viré au cauchemar fin août, quand Marseille a été corrigé par la troupe de Leonardo Jardim. Mbappé, avec le PSG, paraît plus armé pour revenir à Monaco en vainqueur. « C'est bien pour lui de retourner jouer là-bas, il est reconnaissant de tout ce qu'il a appris à Monaco, a confié Unai Emery devant la presse vendredi. Et le club aussi doit l'être, parce qu'il a gagné beaucoup d'argent grâce à lui. » Et que le jeune homme se rassure, à l'ASM son retour fait figure d'événement heureux pour ceux qui l'ont côtoyé. Leonardo Jardim en tête : « Cela se passait très bien avec lui. On était un peu comme un père et un fils. Un père ne peut pas dire tout le temps oui à son fils, parfois il lui dit non, parfois il lui dit peut-être. Les gens ont essayé de dire qu'on avait une mauvaise relation, mais ce n'est pas vrai », a tenu à rappeler le Portugais. Et il arrive qu'un père et son fils ne soient pas dans le même camp quand est donné un coup d'envoi. Ce sera le cas dimanche soir.
 
1 commentaire - Le retour du fils prodigue à Monaco
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]