Le PSG tient sa sentinelle

Le PSG tient sa sentinelle©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le samedi 20 juillet 2019 à 07h38

Finaliste malheureux de la CAN 2019 avec le Sénégal, Idrissa Gueye va certainement retrouver rapidement le sourire. Le transfert du milieu d'Everton vers le PSG n'est plus qu'une question de jours voire d'heures.

Pour le premier match de préparation du PSG contre le Dynamo Dresde (6-1), Ander Herrera a occupé le poste de sentinelle, un des sujets chauds depuis l'arrivée de Thomas Tuchel dans le club de la Capitale. L'ancien milieu de terrain de Manchester United a avoué que jouer dans cette position ne le dérangeait pas mais le PSG compte bien recruter un autre milieu afin de faire évoluer l'Espagnol un peu plus haut. Une fois de plus, c'est vers l'Angleterre que la cellule de recrutement parisienne s'est tournée avec comme cible Idrissa Gueye. Le milieu de terrain d'Everton était déjà dans les petits papiers des champions de France l'hiver dernier mais le Sénégalais n'a jamais débarqué, au grand dam de Tuchel.

Deuxième chance pour Gueye

Antero Henrique parti, Leonardo a pourtant bien réactivé la piste Gueye et cette fois il semble bien que ce soit la bonne comme annoncé ces derniers jours. Dans son édition quotidienne, L'Equipe nous apprend que le PSG et Everton souhaitent rapidement conclure l'affaire afin que les Toffees puissent trouver un remplaçant à l'ancien Lillois, le Mercato anglais fermant le 8 août prochain. A l'heure actuelle, seul un accord avec le finaliste malheureux de la CAN 2019 a été trouvé par le PSG avec un contrat de 5 ans mais l'optimisme est de mise dans les rangs de la Capitale où on espère boucler le dossier au plus tard lundi. L'hiver dernier, Everton réclamait 40 millions d'euros et les exigences anglaises n'ont pas bougé d'un iota cet été. Après avoir proposé 35 millions il y a six mois, le PSG reverra-t-il son offre à la hausse ? Très certainement mais pas jusqu'aux 40 demandés. En débarquant à Paris, Idrissa Gueye va devenir la 5eme recrue parisienne à un poste où la retraite de Thiago Motta plane toujours au-dessus du Parc des Princes. Mécontent ces derniers mois, Thomas Tuchel peut enfin avoir le sourire. Avec Leonardo, il se sent enfin écouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.