Le PSG rassure Buffon mais le flou persiste

Le PSG rassure Buffon mais le flou persiste©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le jeudi 16 mai 2019 à 08h32

Après des semaines de mutisme, le PSG a tenu à rassurer Gianluigi Buffon sur son futur dans la Capitale. La proposition d'une prolongation d'un an tient toujours mais la bonne saison de Kevin Trapp à Francfort vient mettre la zizanie dans une hiérarchie des gardiens déjà difficile à cerner.

Le mutisme des dirigeants du PSG avait fini par le surprendre voire même l'agacer mais depuis quelques jours Gianluigi Buffon (41 ans) s'est vu rassurer. En fin de contrat dans quelques semaines, le portier italien a vu le club parisien prendre les devants et organiser une réunion avec ses représentants afin de lui assurer qu'il a bel et bien un avenir chez les champions de France. Avant la désillusion contre Manchester United, Buffon s'était vu proposé une prolongation d'un an plus une en option sur les mêmes bases salariales que son contrat actuel (410 000 euros net mensuels). La signature ne faisait alors aucun doute et n'était qu'une question d'heures. Mais ça c'était avant que le champion du monde 2006 fasse preuve d'une certaine fragilité dans le but parisien. Un simple contre-temps donc pour L'Equipe qui assure tout doit être réglé dans les prochains jours.

Buffon prêt à être n°2 ?

Mais le flou autour des gardiens du PSG est-il vraiment un lointain mauvais souvenir ? Pas si sûr. Il y a quelques jours, Thomas Tuchel a confirmé que l'alternance entre Buffon et Alphonse Areola va prendre fin la saison prochaine et qu'un véritable statut de numéro 1 et numéro deux sera confié. Mais à qui ? La tendance penche du côté de l'international français (26 ans) qui représente bien plus l'avenir du club que l'ancien Turinois. Seulement l'offre d'une prolongation de contrat faite à Kevin Trapp (28 ans) auteur d'une grosse saison à l'Eintracht Francfort où il est prêté vient semer le doute. Malgré ses 41 ans Gianluigi Buffon est-il vraiment prêt à s'asseoir toutes les semaines sur le banc et à se contenter des coupes nationales ? La question reste en suspens et c'est un nouveau dossier chaud qui s'invite à la table des dirigeants parisiens dans un Mercato de tous les dangers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.