Le PSG concède le nul pour son deuxième match amical

Le PSG concède le nul pour son deuxième match amical©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 20 juillet 2019 à 20h20

Opposé à Nuremberg ce samedi, le PSG a dû se contenter du nul pour son deuxième match amical.

Facile vainqueur de Dresde pour son premier match amical de l'intersaison, le Paris Saint-Germain n'a pas connu la même réussite face à Nuremberg. Opposé à une équipe d'un niveau légèrement supérieur (Nuremberg vient d'être relégué en deuxième division allemande), le club de la Capitale a été accroché (1-1). Un résultat nul que les hommes de Thomas Tuchel doivent surtout à leur mauvaise deuxième période. Car après une entame de match médiocre, les Parisiens avaient su dominer de la tête et des épaules leurs adversaires du jour dans le premier acte. Avec le même onze que contre Dresde, en 4-4-2 avec Mbappé et Jesé en attaque, ce sont eux qui ont obtenu toutes les meilleures situations. Pas en réussite, Mbappé a frappé deux fois sur le poteau (15eme et 35eme), tandis que Jesé et Draxler ont manqué le cadre de près.

Débuts difficiles pour Diallo

Juste avant la mi-temps, le PSG a ouvert le score par Sarabia (43eme). L'Espagnol a marqué son premier but sous ses nouvelles couleurs de la tête, après un travail d'orfèvre de Mbappé dans la surface. Au retour des vestiaires, Trapp a remplacé Areola et le PSG s'est mis à subir. Nuremberg a trouvé plus d'espaces dans le dos de la défense parisienne, au sein de laquelle Diallo a pris place en fin de première période. Sans la maladresse de Palacios, Ishak et Jäger devant le but, Nuremberg aurait pu égaliser plus tôt. Il a fallu attendre les vingt dernières minutes, et une main de Diallo dans la surface, pour permettre à Valentini de tromper Trapp sur penalty (71eme). Avec une équipe rajeunie et un turn-over important, le PSG a terminé son deuxième match amical de l'été au petit trot. Prochain rendez-vous samedi prochain, contre l'Inter Milan à Macao, pour le début de la tournée asiatique du champion de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.