Le PSG a-t-il besoin de Dembélé ?

Le PSG a-t-il besoin de Dembélé ?©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mercredi 28 août 2019 à 10h45

Dans le deal visant à envoyer Neymar vers le Barça, le PSG ne serait pas contre récupérer Ousmane Dembélé. Mais est-ce une bonne idée ?



Le compte y est presque pour le PSG. Le club parisien, ferme depuis l'ouverture du Mercato sur le cas Neymar, n'est pas resté insensible à la dernière offre du FC Barcelone, lors d'une réunion dans la Capitale ce mardi. Les Catalans ont proposé 170 millions d'euros payables en plusieurs fois, les montages divergeant selon les sources. Une certitude toutefois : le PSG n'a pas accepté cette proposition, tout en laissant la porte ouverte à une nouvelle négociation dans les heures à venir. Elle devrait inclure Ousmane Dembélé, que les dirigeants parisiens ont ciblé comme un joueur susceptible de les intéresser dans l'effectif barcelonais. D'abord considéré comme intransférable chez les Blaugrana, l'ailier français s'est depuis blessé et a lassé la direction, autant par ses performances irrégulières sur le terrain que par ses écarts en dehors. C'est pourquoi le Barça est désormais ouvert à son inclusion dans un deal.

Dembélé était l'égal de Mbappé en 2017

Sur le papier, ça tombe très bien pour le PSG. Sans avoir les références de Neymar, loin s'en faut, Dembélé compenserait numériquement son départ de Paris, comme il l'avait fait d'ailleurs à Barcelone à l'été 2017. A seulement 22 ans, déjà champion du monde et expérimenté à haut niveau (21 sélections avec l'équipe de France, 21 apparitions en Ligue des Champions), le natif de Vernon dispose aussi d'un potentiel exceptionnel. A la sortie de deux saisons pleines avec le Stade Rennais (12 buts et 5 passes décisives en 29 matchs) et le Borussia Dortmund (10 réalisations et 22 passes décisives en 50 rencontres), Dembélé était même considéré comme l'une des plus belles pépites d'Europe. A l'égal même de Kylian Mbappé. La concurrence au FC Barcelone, son hygiène de vie douteuse et ses pépins physiques à répétition ont depuis eu raison de sa progression. Mais un PSG où il aurait plus d'opportunités de s'exprimer et des retrouvailles avec Thomas Tuchel, qui l'avait entraîné à Dortmund avec des résultats probables et avec qui il entretient une relation forte, pourrait bien le relancer.

Bien de trop de voyants au rouge pour Dembélé

Ça, c'est la théorie. En pratique, c'est une toute autre histoire. Tous les ingrédients du flop annoncé sont réunis. D'abord, il est rare que les joueurs avec un déficit de professionnalisme au départ s'assagissent une fois arrivés à Paris. Ensuite, Dembélé ne montre pas une envie débordante de rejoindre le PSG. Pire encore, son entourage fait régulièrement fuiter ces derniers jours son désir de rester au FC Barcelone et de ne pas être impliqué dans les discussions autour de Neymar. Nasser Al-Khelaïfi avait pourtant fait en juin de l'attirance sincère pour le projet parisien une condition sine qua none à tout recrutement. Ce n'est visiblement pas le cas de Dembélé, qui est un joueur au moins aussi fragile physiquement que Neymar et qui ne progresse plus vraiment depuis deux ans. Les voyants sont ainsi au rouge dans bien trop de secteurs pour le considérer comme un remplaçant viable au Brésilien. C'est pourtant ce que le PSG parait penser. A ses risques et périls.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.