LaLiga au secours du FC Barcelone

LaLiga au secours du FC Barcelone©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mercredi 02 août 2017 à 09h15

Le FC Barcelone n'est décidément pas seul dans le bras de fer engagé avec le PSG sur le cas Neymar. Si le club catalan a mobilisé récemment le soutien de grands clubs européens, il a aussi l'appui de son autorité de tutelle dans ce dossier.



LaLiga, qui régit le football professionnel en Espagne, est prête à tout pour bloquer le transfert de l'attaquant du FC Barcelone (25 ans) vers la Capitale française. C'est ce qu'a expliqué Javier Tebas, son président, dans un long entretien accordé à AS et diffusé dans les colonnes du quotidien madrilène ce mercredi : « Nous n'accepterons pas l'argent venant d'un club comme le PSG qui, sans appartenir à LaLiga, veut tirer avantage d'un droit au sein de notre organisation, tout en enfreignant des lois et des règles. (...) Ce serait contradictoire d'accepter ce versement. » Un versement de 222 millions d'euros qui doit servir à payer la clause libératoire de l'international brésilien, comme son bail avec le Barça le stipule.

« Le PSG ? C'est un exemple clair de dopage financier »

Ce que reproche Tebas au PSG, c'est de bénéficier d'un doping économique lié à la contribution du Qatar à son budget. Une dérive pour laquelle il souhaite mobiliser toutes les juridictions compétentes. « La plainte est prête, elle sera présentée à l'UEFA, l'Union européenne et la justice suisse. En gros, ce qui sera dénoncé, c'est la compétition injuste impliquant des clubs qui reçoivent des injections économiques de pays pour donner des joueurs à leurs fans au détriment d'autres. En ce qui concerne le PSG, c'est un exemple clair de dopage financier. Les comptes du PSG montrent qu'il a plus de revenus commerciaux que le Real Madrid ou Manchester United, signifiant que la valeur de sa marque est plus grande que ces deux clubs. C'est tout simplement impossible. » Il remet également en cause le fameux contrat de sponsoring de 200 millions d'euros conclu entre le PSG et l'office du tourisme du Qatar, pour la promotion de l'émirat à l'étranger. Une somme considérée comme hors des prix du marché et dévaluée de moitié par l'UEFA dans le cadre du fair-play financier.

« Je serais plus inquiet si nous parlions de Messi ou de Cristiano Ronaldo »

Si son appel n'est pas entendu, Tebas a déjà un plan B. « Si l'UEFA ne réagit pas, nous monterons un dossier immédiatement. Si nous ne l'avons pas encore fait, c'est parce que nous pensions que l'UEFA prendrait les devants pour s'assurer que le fair-play financier est respecté afin d'éviter le dopage économique. » Le boss de LaLiga s'étonne d'ailleurs de l'opacité du processus ayant mené à la libération du PSG des carcans du FPF, qui avait limité son rayon d'action sur le Mercato en 2014-15. « La sanction avait été levée par un accord qui n'était pas transparent entre l'UEFA et le PSG. LaLiga a déjà exprimé ses doutes à l'UEFA sur ce sujet. La vérité est qu'elle n'a pas mis un point final à cette situation, et nous devons désormais agir. » Quant à l'éventualité de perdre Neymar dans les prochaines semaines, Tebas n'en fait pas une montagne. « C'est un grand joueur, mais je crois sincèrement que LaLiga est au-dessus du cas Neymar. Avec tout le respect que j'ai pour lui, je serais plus inquiet si nous parlions de Messi ou de Cristiano Ronaldo. » Avec ce qu'il se passe actuellement, il ferait mieux de se méfier dans les années à venir.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
108 commentaires - LaLiga au secours du FC Barcelone
  • Les Espagnols sont vexés ! La Liga ne veut pas qu'un autre pays fasse ce qu'elle fait !!!

  • J'aurai pensé qu'avec tout cet argent les quataris auraient pu accueillir des migrants,
    chez eux au Qatar.
    Mais non, il n'en prennent qu'un, j'espère qu'il vient avec sa tente.

    Très bon commentaire ! Juste et drôle !

  • 222 millions ? C'est l'argent du terrorisme.... Beurkkkk.......

    Ne parles pas de ce que tu ne connais pas rigolo !

  • lorsque la ville de Madrid a cédé le stade au Réal pour un euro symbolique personne ne s'est offusqué, et voilà maintenant ce à quoi on est confronté, des sommes mirobolantes pour des gens qui tapent dans un ballon

  • Reprenez-moi si je me trompe....Mais les dirigeants espagnols voudraient interdire aux autres de faire ce qu'eux mêmes font régulièrement depuis toujours......

    jamais pour une somme aussi folle !!! le foot foot marche sur la tête ou est le fair play financier !!!! au psg il ne vient vraiment que pour le fric !

    Faux le Psg et Manchester City sont les seuls clubs où le propriétaire est un état .Le FC Barcelone est un club sportif qui a comme principale essence que les socios sont les propriétaires. Il faut en effet savoir que le Real Madrid est une association à but non lucratif qui appartient à ses 80 000 membres (les socios). Donc rien à voir avec le Psg et City qui ont des fonds illimités en appartenant à des pays où le gaz et le pétrole font leur richesse.

    christo48 bonjour , sans défendre le psg ,ne pas oublier que la fédération espagnole de football via son président est bien dans le pétrin (match truqué etc) et concernant madrid le renflouement par le roi durant des années ça dérange personne non plus ,les clubs espagnoles seraient dans le championnat de france il serait déjà tous en national 1 vu l état de leurs finances , alors qu ils nettoient devant leurs portes avant , mais on sait bien que les clubs historiques sont défendus par l uefa ( achat de match etc , sanctions pour les plus récents ), si on veut être juste tout le monde doit être sur le meme pied d égalité (droit télé , fiscalité etc) et après on aura une vraie compétition !