La fracture est totale au Parc

La fracture est totale au Parc©Media365

Rédaction , publié le lundi 30 avril 2018 à 08h03

Au lendemain de son communiqué, le CUP a continué à montrer sa colère vis-à-vis des joueurs qui ne respectent pas l'institution selon eux. Des sifflets et des banderoles lourds de sens.

La fracture entre les supporters du PSG et certains joueurs du club continuent à s'étirer. Quelques heures après leur communiqué, les membres du Collectif Ultras Paris (CUP) ont également fait entendre leurs voix à l'occasion de la rencontre entre le club parisien et Guingamp (2-2). Le premier quart d'heure a été très tendu avec des sifflets à l'attention de Thomas Meunier à qui le CUP reproche son « like » sur un tifo de l'OM. Le latéral droit n'avait que moyennement apprécié les insultes que cela avait entraînées et l'avait fait savoir.

Pas forcément au goût de certains supporters donc qui ont rappelé aux joueurs que le « respect de l'institution n'est pas négociable » sur une banderole. « Contrairement à vos contrats, le respect n'est pas négociable! » a d'abord écrit le CUP avant de déployer une nouvelle banderole quelques minutes plus tard. « Respectez l'institution ou cassez-vous ! ». Malgré le titre de champion et la pléiade de stars, il semblerait qu'il en faille plus pour s'attirer l'amour des supporters à Paris.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.