L1 - PSG : Une fin de saison en roue libre

L1 - PSG : Une fin de saison en roue libre©Media365
A lire aussi

Rédaction : publié le mercredi 01 mai 2019 à 20h20

Alors que le PSG n'en finit plus d'enchaîner les défaites, il est temps de faire le point, en vidéo, sur cette fin de saison que le club de la Capitale finit décidément en roue libre.



Le 6 mars dernier, le PSG est éliminé de la Ligue des Champions par Manchester United. Le début d'une fin de saison qui va dérailler.
Thomas Tuchel : « Je n'ai pas de mots pour expliquer. J'ai la même sensation qu'en Coupe de la Ligue quand on a perdu contre Guingamp lors d'un match qu'il était impossible de perdre. Nous avons concédé 3 penalties et c'est la même chose aujourd'hui. Ils ont marqué 3 buts sans attaquer, 3 buts sans aucune occasion. »

La réaction est pourtant bonne : 4 victoires de rang, dont une face à l'OM et une autre en demi-finale de Coupe de France. Alors qu'une victoire lui suffisait pour être sacré champion, le PSG est accroché par Strasbourg et doit patienter...
« C'est ma responsabilité aujourd'hui. C'est dommage car l'équipe est très fatiguée mentalement. Nous ne sommes que 14, 15 joueurs. »

Handicapé par les blessures et les suspensions, le PSG est humilié 5-1 par Lille lors du choc au sommet de la Ligue 1.
« Il nous manque Neymar et Cavani depuis des semaines. Maintenant, il nous manque Angel Di Maria, Marquinhos et notre capitaine Thiago Silva. Nous jouons avec des joueurs malades ou qui n'ont que deux jours d'entrainement. Ce n'est pas possible. »

Trois jours plus tard, le PSG s'incline de nouveau face à Nantes. Le titre sera finalement décroché face à Monaco, le 21 avril. Mais le PSG n'est pas guéri... Quadruple tenant du titre, le PSG s'incline en finale de la Coupe de France face à Rennes.
« Il est trop tôt pour faire un bilan, je dois y réfléchir pendant quelques jours. C'est une situation, une période, qui n'est pas facile. »

Le PSG concède ensuite contre Montpellier une troisième défaite en 4 rencontres de L1, soit autant que lors de ses 52 précédents matchs.
« La situation est toujours la même. Nous sommes ici aujourd'hui avec 15 joueurs, pas 16 parce que tout le monde est blessé. Nous sommes 15 avec deux joueurs du centre de formation. C'est une situation qui dure depuis janvier/février, c'est trop long. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.