L1 - PSG / Unai Emery : " Tous ceux qui n'ont pas joué sont énervés "

L1 - PSG / Unai Emery : " Tous ceux qui n'ont pas joué sont énervés "©Media365

Rédaction , publié le vendredi 16 février 2018 à 14h15

A la veille de la réception de Strasbourg samedi (17h00), l'intégralité de la conférence de presse d'Unai Emery a tourné autour de la défaite contre le Real Madrid dans la semaine (3-1). Un échec pour lequel l'entraîneur du PSG se tient responsable, en assumant ses choix, même s'il estime que le manque d'efficacité a plombé son équipe.

Unai Emery, avec le recul, comment expliquez-vous la défaite du PSG contre le Real Madrid mercredi (3-1) ?L'équipe a fait un bon match contre la meilleure équipe du monde. Après, le football est comme ça. Tu peux être meilleur que l'adversaire pendant un long moment, mais les occasions n'entrent pas et l'adversaire marque dans ses temps forts. Après avoir revu le match, je suis très convaincu que nous pouvons passer. Je suis content de la façon dont les joueurs ont répondu. Le résultat, nous ne le voulions pas, mais c'est ce qu'il s'est passé sur le terrain, c'est ce que je veux. Nous devons continuer à travailler, à nous créer des occasions, tout en ayant plus d'efficacité.Pourquoi avoir préféré Presnel Kimpembe à Thiago Silva et comment le Brésilien a-t-il pris cette décision ?Nous avons un processus de travail. Je suis très content des trois centraux. Chacun peut apporter des choses positives à l'équipe. Quand je prépare chaque match. Décider de faire jouer Kimpembe, c'était pour des raisons tactiques, une décision technique. J'ai parlé avec les trois, en leur rappelant que j'avais besoin d'eux. J'ai confiance en eux pour la suite de la saison.Thiago Silva restera-t-il le capitaine du PSG dans les prochains mois ?Thiago Silva est le capitaine pour moi, c'est un grand capitaine.Regrettez-vous de ne pas avoir fait entrer Angel Di Maria a posteriori ?Di Maria est un joueur important, il aurait pu jouer mercredi et il pourra jouer les autres matchs, qui seront importants. Il a moins joué qu'il voulait avant la trêve hivernale, mais il est revenu très bien après les vacances. C'est le Angel que nous voulons, avec cette performance.Emery : « Si le même arbitre venait ici, ce serait bien »Pouvez-vous justifier vos choix tactiques, notamment votre coaching en cours de match ?Tout ce que nous avons fait pendant le match, nous l'avons travaillé pendant la saison, même sur le dernier mois. Les choix que j'ai faits, ce n'était pas la première fois. Dans le jeu, il s'est passé ce que je voulais, au contraire du résultat. Quand nous avons mené, nous avions les opportunités pour faire le 0-2. A 1-1, nous avons eu un temps fort pendant 20 minutes avant que le Real prenne l'avantage. Toute la différence, c'est de ne pas avoir marqué.Qu'avez-vous pensé de la prestation de Neymar à Santiago-Bernabéu ?Pour moi, il a fait un grand match, démontré beaucoup de choses très positives pour faire la différence. S'il améliore des petits détails, et il le fera à la maison, il va démontrer à tout le monde le grand joueur qu'il est.Etes-vous toujours aussi remonté contre l'arbitrage de Gianluca Rocchi ?Je voudrais que le même arbitre le fasse aussi ici à Paris, avec les mêmes critères. S'il fait le même match ici, en faveur de l'équipe qui joue à la maison, je serais content. J'ai vu le match entre Lyon et Villarreal (3-1), l'arbitre a fait un match très équilibré, si je compare. Il y avait possibilité de siffler un penalty pour Lyon et il ne l'a pas fait, avec de la personnalité. Tout ça, c'est objectif. Il y avait un hors-jeu clair avant le premier but du Real. Si le même arbitre venait ici, ce serait bien.Emery : « Je n'oublie pas ma responsabilité »Comment allez-vous gérer le mécontentement des joueurs qui n'étaient pas titulaires ce mercredi ?Dans l'histoire du football, ce n'est pas nouveau, c'est arrivé dans toutes les équipes du monde. Tous les joueurs veulent jouer, surtout les matchs les plus importants. Tous les joueurs qui n'ont pas joué mercredi sont énervés, mais ils respectent leurs coéquipiers et les décisions. Vu comment s'est passée cette saison, nous aurons besoin de tout le monde.Avez-vous le sentiment que le vestiaire est toujours uni vers un même objectif ?Peut-être que dans l'heure qui a suivi, il y avait plus de déception chez certains. Mais ils ont tous l'envie et la motivation d'envoyer un message positif pour ce match. C'est le plus important maintenant. Il faut rappeler à tous qu'au Parc, nous serons onze, douze avec les supporters. Avec toute la force qu'il y a, la puissance de tous, nous pouvons jouer à treize.Vous considérez-vous comme le principal responsable de ce revers ?Je suis le coach et je n'oublie pas ma responsabilité à tout moment. Je l'assume totalement.Avez-vous maintenant la certitude de jouer votre avenir au PSG sur la deuxième manche ?Mon futur, c'est le présent, c'est le match de demain et penser à bien préparer pour le prochain match, aussi le retour contre le Real Madrid. Je ne perds pas d'énergie à penser à des choses qui ne sont pas importantes.Restez-vous confiant en vue du match retour après la défaite de l'aller ?C'était un match important, mais il reste 90 minutes. Je rappelle les buts de Weah, Ginola, Valdo et Kombouaré (lors du match retour PSG - Real Madrid en 1993, ndlr). Je rappelle aussi le dernier match important que nous avons joué à la maison, nous les avons tous gagnés cette saison. Nous avons battu le Bayern 3-0 et le FC Barcelone 4-0 en 2017. Je pense à ces choses positives et je suis très convaincu de ce que nous allons faire ici. Je suis sûr que l'équipe va passer.A voir aussi :>>> Toni Kroos était hors-jeu avant d'obtenir le penalty>>> Neymar Sr prend la défense de son fils

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU