L1 - PSG / Unai Emery : " Il faut une équipe concentrée à Toulouse "

L1 - PSG / Unai Emery : " Il faut une équipe concentrée à Toulouse "©Media365
A lire aussi

Maxence Dourlen, publié le vendredi 09 février 2018 à 15h49

A cinq jours du choc face au Real Madrid en 8eme de finale aller de la Ligue des Champions, Unai Emery a mis l'accent sur l'importance de la rencontre face à Toulouse (samedi, 17h00). Pour l'entraîneur espagnol, l'important est de se concentrer sur ce match de Ligue 1.

A quelques jours d'une rencontre aussi capitale que celle de Ligue des Champions (8eme de finale aller) face au Real Madrid, Unai Emery sait pertinemment qu'un risque de déconcentration existe chez ses joueurs. Conscient de l'importance de la rencontre face à Toulouse, le technicien ibérique refuse de se projeter sur la Coupe d'Europe. « Ce sont deux matchs très différents mais les deux sont importants. On va d'abord préparer le match de samedi. Les matchs qu'on joue sont la meilleure des préparations pour les autres. » Comme une évidence, le Paris Saint-Germain se doit de rester concentrer pour préparer ce match face au Real Madrid de la meilleure des façons. « On va voir quels sont les joueurs prêts pour jouer ce match avec motivation et envie. » Avec cette phrase, l'ancien coach du FC Séville tient à mobiliser l'ensemble de son effectif avant le rendez-vous tant attendu de mercredi prochain (20h45).Emery : « Yuri (Berchiche) a gagné le respect du staff, de ses coéquipiers et des supporters »Interrogé sur la concurrence au sein de son effectif, Unai Emery n'est pas apparu fermé sur les futurs choix qu'il devra opérer. Sur la question de la hiérarchie au poste de latéral gauche, le natif de Fontarrabie reste évasif : « Yuri (Berchiche) a gagné le respect du staff, de ses coéquipiers et des supporters. A chaque entraînement, à chaque match, avec la concurrence, il poursuit sa progression. Il est prêt pour jouer demain admet Unai Emery. Avant d'ajouter qu'il a confiance en Kurzawa. Les joueurs ont parfois des moments plus ou moins difficiles mais c'est là que je dois plus les aider. » Des déclarations qui pourraient faire pencher la balance en faveur de l'ancien joueur de la Real Sociedad. En ce qui concerne le poste de « sentinelle », l'entraîneur espagnol semble plus hésitant. Entre Motta, Diarra, Lo Celso et Rabiot, le choix risque d'être compliqué. Forcément satisfait des dernières performances Giovani Lo Celso, Unai Emery n'exclut pas le titulariser contre Toulouse et le Real Madrid. « Quand je parle de travail, de constance, de trouver une place pour Lo Celso, la réponse est qu'il a joué et qu'il a bien joué. S'il joue Toulouse ou mercredi, c'est qu'il l'a mérité. »Emery : « Je ne peux pas dire aujourd'hui qui sont les 11 qui joueront à Madrid. »A l'aube de ce grand rendez-vous, une question primordiale subsiste du côté du PSG : qui occupera le flanc droit de l'attaque parisienne ? Auteur d'excellentes prestations depuis quelques semaines, Angel Di Maria pourrait bouleverser la hiérarchie dans le secteur offensif du leader de la Ligue 1. De là à pousser Kylian Mbappé sur le banc ? Difficile à dire tant le technicien espagnol reste évasif à ce sujet. « Je ne peux pas dire aujourd'hui qui sont les 11 qui joueront à Madrid. Bien sûr que j'ai une idée dans la tête, on l'a travaillé toute la saison, on analyse toutes les informations pour prendre les meilleures décisions. Di Maria est bien en ce moment, c'est une bonne nouvelle. C'est un joueur important pour nous. » Certainement hésitant à l'heure de faire des choix cruciaux, Unai Emery pourrait se servir du déplacement à Toulouse pour déterminer les derniers contours de son futur onze face au Real Madrid. Et si ce déplacement dans la Garonne n'était finalement pas si anodin ?

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU