L1 - PSG / Unai Emery : " C'était le match le plus difficile "

L1 - PSG / Unai Emery : " C'était le match le plus difficile "©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le vendredi 25 août 2017 à 23h55

Interrogé après la victoire de vendredi soir contre Saint-Etienne (3-0, 4eme journée de Ligue 1), Unai Emery livre son analyse. Il est notamment question de ses changements dans le onze de départ et de la prestation de Javier Pastore.

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL AU PARC DES PRINCES

Unai Emery, quel est votre analyse après cette victoire l'ASSE ?
Nous avons rempli notre objectif, qui était de gagner et rester premier. On connaissait cette équipe de Saint-Etienne, elle était bien organisée et concentrée pour empêcher de développer notre jeu. En première période, l'équipe n'a pas maîtrisé comme nous le voulons, nous avons perdu beaucoup de ballons. Nouas avons discuté à la pause de notre positionnement sur le terrain et l'équipe a mieux maîtrisé la deuxième période. Avec un match difficile, nous prenons trois points. C'est positif.

Vous avez fait tourner en charnière...
C'était dans la planification du staff pour les cinq premiers matchs officiels. Nous sommes contents d'avoir trois grands défenseurs centraux. Thiago Silva a l'expérience et il est notre capitaine, Marquinhos progresse constamment et Kimpembe est un jeune qui grandit. Cette planification était pour avoir les trois dans le rythme. Le plus important, c'est la performance et les trois l'ont. Le but, c'est de l'avoir tous les trois prêts pour la suite.

Saint-Etienne a changé son système de jeu ce vendredi soir. Qu'avez-vous pensé de ce défi tactique ?
Le mérite de Saint-Etienne est grand. Il était leader avec nous, il avait gagné trois matchs sans encaisser de but. Il savait qu'il avait besoin de faire une défense plus forte et une transition plus rapide pour nous affronter. Notre équipe ne s'est pas bien adaptée à l'adversaire en première période. Nous avons fait des corrections dans le vestiaire à la mi-temps et nous avons fait une seconde période différente. Saint-Etienne ne concède pas beaucoup d'occasions à ses adversaires. C'était le match le plus difficile des quatre premiers, mais il nous a donné beaucoup d'informations pour progresser. Les deux premiers matchs de Neymar, tout s'était très bien passé, c'était différent aujourd'hui. Mais c'est un autre processus, pour apprendre, pour les futurs matchs à venir.
Emery : « Pastore a besoin d'être plus près du but adverse »
Paris a gagné à l'usure, non ?
C'est une chose parmi d'autres. Nous n'avons pas fait un travail suffisant pour dominer l'adversaire en première période. Nous avons marqué sur coups de pied arrêtés et sur une action menée dans la largeur, deux domaines importants pour nous. Ce n'est pas exactement ce que nous voulons faire, ce n'était pas clair pendant les 90 minutes. 3-0, c'est beaucoup par rapport à ce qu'il s'est passé sur le terrain. Je rappelle le bon travail d'Alphonse Areola, qui a arrêté deux occasions.

Quid de la prestation de Javier Pastore ?
Verratti est un joueur qui joue mieux dans la construction et Pastore est meilleur dans les trente derniers mètres adverses pour ouvrir les défenses fermées. En première période, nous n'avons pas bien positionné sur le terrain, c'est aussi mon travail et celui du taf. Pastore a besoin d'être plus près du but adverse.

Quel a été le match le plus abouti du mois d'août ?
Guingamp, c'est le match le plus complet de tous, mais c'est un processus long. Il y a des petits détails qui font la différence dans une rencontre de 90 minutes.

Qu'attendez-vous de la fin du Mercato d'été ? 
Je suis content des joueurs qui sont avec nous, c'est une équipe très compétitive. Si on change quelque chose, c'est pour améliorer. Les joueurs qui peuvent partir le savent, ils connaissent leur situation individuelle. Mais je suis tranquille, je serais content de finir le Mercato avec les joueurs qui sont là aujourd'hui, même si nous sommes ouverts.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU